RDC: Un avion humanitaire de l'ONU avec 17 personnes à bord s'écrase dans l'est

2 septembre 2008 – Un avion humanitaire affrété par les Nations Unies avec 17 personnes à bord s'est écrasé lundi soir dans une zone montagneuse près de Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué mardi l'ONU.

Une équipe de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) a repéré l'épave de l'avion appartenant à Aid Serv International, une compagnie privée basée aux Etats-Unis qui fournit un service de transport aérien pour la communauté humanitaire internationale.

L'avion, affrété par l'ONU, des agences des Nations Unies et des organisations humanitaires, avait été porté disparu lundi soir et des opérations de recherche et de sauvetage ont été menées mardi matin, a précisé la porte-parole adjointe du Secrétaire général de l'ONU, Marie Okabe, à New York.

Les casques bleus ont pu localiser l'épave depuis un hélicoptère mais en raison du relief ils n'ont pas été en mesure d'atterrir et de vérifier quel était le sort des personnes à bord de l'avion. L'appareil, en provenance de Kisangani et à destination de Bukavu, s'est écrasé à environ 15 kilomètres de l'aéroport de Bukavu alors qu'il commençait son approche en plein mauvais temps.

« Il y avait 15 passagers et deux membres d'équipage à bord », a indiqué un peu plus tôt le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à Kinshasa, Christopher Illemassene.

Le représentant spécial adjoint du Secrétaire général en RDC et coordonnateur humanitaire, Ross Mountain, a quitté Kinshasa immédiatement mardi matin pour Bukavu afin de coordonner les opérations d'urgence avec les Nations Unies et la communauté humanitaire.

Une enquête sera menée pour déterminer les causes de cet accident, a précisé la porte-parole adjointe.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit mardi « profondément attristé » par cet accident. « Ses pensées sont avec les familles et les collègues de ces employés des Nations Unies et des organisations non gouvernementales, de ces responsables congolais et de l'équipage qui étaient à bord », selon une déclaration transmise par sa porte-parole.

En savoir plus


Coup de projecteur




Aucun résultat
Aucun résultat