Le nouveau seuil de pauvreté fixé à 1,25 dollar par jour

27 août 2008 – Le nouveau seuil de pauvreté est fixé désormais à 1,25 dollar par jour et 1,4 milliard de personnes en 2005 vivaient avec une somme inférieure, selon un document de la Banque mondiale publié mercredi qui s'appuie sur de nouvelles estimations sur le coût de la vie dans les pays en développement.

« Le monde compte un nombre plus élevé de pauvres qu'on ne l'avait pensé auparavant même si des résultats importants ont été enregistrés dans la lutte contre la pauvreté extrême », relève la Banque mondiale dans un communiqué.

L'amélioration des données de prix recueillies aux fins de comparaisons internationales permet de se faire une idée beaucoup plus précise du coût de la vie dans les pays en développement. Ces estimations reposent sur les résultats publiés au début de l'année dans l'édition 2005 du Programme de comparaison internationale (PCI).

S'appuyant sur ces nouvelles données, le document de la Banque mondiale intitulé « Les pays en développement sont plus pauvres qu'on ne le croyait, mais le combat qu'ils mènent contre la pauvreté n'en porte pas moins ses fruits, » constate que 1,4 milliard de personnes (soit une personne sur quatre) dans le monde en développement vivent avec moins de 1,25 dollar par jour en 2005, contre 1,9 milliard en 1981 (soit une personne sur deux).

Les estimations antérieures selon lesquelles 985 millions de personnes vivaient en 2004 au-dessous de l'ancien seuil de pauvreté international fixé à un dollar par jour étaient basées sur ce qui constituait (alors) les meilleures données disponibles sur le coût de la vie en 1993. Ces anciennes données indiquaient aussi qu'environ 1,5 milliard de personnes vivaient dans la pauvreté en 1981. Les nouveaux chiffres sur les prix dans les pays en développement publiés par le PCI révèlent cependant que ces estimations étaient trop faibles.

« Les nouvelles estimations constituent une source de progrès important dans l'évaluation de la pauvreté parce qu'elles se fondent sur des données de prix de bien meilleure qualité, ce qui permet d'assurer que les seuils de pauvreté des pays soient comparables entre eux, » déclare Martin Ravallion, directeur du groupe de recherche de la Banque mondiale sur le développement.

« Les nouvelles données confirment que le monde atteindra probablement le premier Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) de réduire de moitié le taux de pauvreté de 1990 au plus tard en 2015 et que depuis 1981, le taux de pauvreté a baissé d'environ un point de pourcentage par an, » affirme Justin Lin, économiste en chef à la Banque mondiale. « La constatation peu réjouissante que la pauvreté est bien plus répandue que nous ne le pensions signifie cependant que nous devons redoubler d'ardeur, notamment en Afrique subsaharienne. »

Les nouveaux chiffres montrent que des disparités régionales notables persistent dans la lutte contre la pauvreté. Le taux de pauvreté a baissé en Asie de l'Est, passant de près de 80% en 1981 à 18% de la population vivant avec moins de 1,25 dollar par jour en 2005. En Afrique subsaharienne en revanche, il se maintient à 50% en 2005, soit au même niveau qu'en 1981, malgré de récents progrès qui constituent des signes d'encouragement.


News Tracker: autres dépêches sur la question

PAM : la hausse des prix alimentaires, véritable « tsunami silencieux »

En savoir plus