PNUE : Les Jeux olympiques de Beijing seront alimentés par des énergies 'vertes'

5 août 2008 – Energie solaire, parcs éoliens et eau recyclée sont parmi les initiatives vertes qui contribueront à faire fonctionner les Jeux olympiques de Beijing, a annoncé mardi le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

« Quiconque connaissait la situation de Beijing il y a dix ans peut se rendre compte de la tâche considérable qui a été accomplie », a déclaré le directeur du PNUE, Achim Steiner, à l'occasion de la publication d'une étude de l'impact environnemental des Jeux, indique un communiqué.

« L'héritage de ces Jeux comprendra notamment des infrastructures en matière de transport et des véhicules plus propres qui profiteront non seulement aux Jeux mais à la population de Beijing et dont on espère qu'ils seront étendus au reste de la Chine », a-t-il ajouté.

Lundi, le PNUE a annoncé qu'Achim Steiner assisterait à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Beijing le 8 août pour soutenir des Jeux qualifiés de "verts".

Le PNUE a travaillé avec le Comité Olympique de Beijing durant les trois dernières années en vue de rendre les Jeux d'été respectueux de l'environnement.

Le gouvernement chinois a dépensé 17 milliards de dollars américains pour rendre plus « verts » les Jeux, dont une partie pour une série d'améliorations environnementales à long terme pour la ville.

La ville a introduit des normes plus strictes pour les émissions des véhicules et l'élimination progressive des substances dégradant la couche d'ozone. Les autorités ont développé le réseau de transport public de Beijing avec trois nouvelles lignes de métro et l'introduction de 3.800 autobus à gaz naturel comprimé - une des plus importantes flottes urbaines du monde.

Les sites olympiques, eux aussi, ont de nombreuses caractéristiques « vertes » : 20% de leur énergie provient de sources éoliennes propres, l'énergie solaire occupe une place importante dans le village olympique, et le stade 'Nid d'oiseau' a un système sophistiqué de recyclage des eaux de pluie.

Les organisateurs des Jeux se sont fixés comme objectif de recycler 50% des déchets, notamment le papier, le métal et le plastique.

Pendant sa visite à Beijing, M. Steiner en profitera pour voir de près quelques unes des améliorations environnementales mises en place à travers la ville pour les jeux.

Il se rendra dans plusieurs endroits "verts" construits pour les Jeux olympiques, y compris les nouvelles lignes de métro et le mur solaire (2000 mètres carrés de panneaux solaires).

Dans la seconde moitié de 2008, le PNUE publiera un rapport pour évaluer les succès et les défis des mesures environnementales prises par Beijing pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2008.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général appelle la Chine à intensifier ses efforts contre le changement climatique

En savoir plus





Coup de projecteur