Campagne du HCR en Colombie pour aider les victimes de déplacements forcés

25 juillet 2008 –

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a lancé vendredi avec dix autres partenaires une campagne en Colombie pour aider les victimes de déplacements forcés.

La campagne appelée « Corre por la Vida » (Courir pour la vie) compare les déplacements forcés à une course de longue distance qui commence quand les gens n'ont pas d'autre choix que de fuir un conflit, la violence ou les persécutions, a précisé la porte-parole du HCR, Jennifer Pagonis, lors d'une conférence de presse à Genève. Il y a en effet plein d'obstacles le long du chemin qu'il s'agisse de trouver une nouvelle maison ou une source sûre de revenus.

Les déplacements forcés en Colombie constituent un problème ancien et de grande ampleur. Il y a eu l'an dernier quelques 250.000 nouveaux cas de déplacements forcés et plus de la moitié des personnes déplacées vivent sous le seuil de pauvreté.

Sur le site www.correporlavida.org, les Colombiens trouveront de l'information sur les manières d'apporter leur aide, des exemples d'initiatives locales réussies et des témoignages de personnes déplacées.

En savoir plus