A Genève, l'ONU rend honneur aux victimes de l'attentat d'Alger

Secrétaire général Ban Ki-moon honneur aux victimes de l’attentat d’Alger

23 janvier 2008 – Quarante jours après l'attentat du 11 décembre 2007, dans lequel 17 fonctionnaires de l'ONU ont été tués, le Secrétaire général présidait aujourd'hui à Genève une cérémonie en leur honneur.

« C'est en toute humilité que je me tiens devant vous aujourd'hui pour rendre hommage à nos collègues disparus. Humilité que m'inspirent leur courage, leur dévouement et le sacrifice qu'ils ont fait », a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général lors d'une cérémonie en mémoire des victimes de l'attentat d'Alger du 11 décembre dernier.

Ban Ki-moon a pris la parole lors d'une cérémonie qui s'est tenue à Genève au Palais des Nations (webcast). Une procession dans le Hall de l'Assemblée a été suivie d'une minute de silence pour les « camarades tombés » lors de cet attentat. Une procession dans le Hall de l'Assemblée a été suivie d'une minute de silence pour les « camarades tombés » lors de cet attentat.

« Humilité face à leurs proches, pour qui la perte est immense et qui ont pourtant eu le courage de faire un long voyage afin de se joindre à nous. Humilité devant la difficulté de rendre à ces amis irremplaçables les honneurs qu'ils méritent », a dit Ban Ki-moon, en français.

Cette journée marquait 40 jours de deuil pour les familles des victimes et pour les Nations Unies, a-t-il rappelé.

Le Secrétaire général a insisté sur la nécessité de renforcer la sécurité du personnel des Nations Unies dans le monde et s'est engagé à travailler avec les États Membres à cette fin.

Le Secrétaire général a décidé mi-janvier de nommer un groupe d'experts indépendant afin d'établir tous les faits relatifs à l'attaque terroriste et d'identifier les questions « d'intérêt stratégique » concernant la sécurité des Nations Unies de par le monde

Ban Ki-moon a levé le drapeau qui flottait le jour de l'attentat à Alger, et dont il ne reste que des lambeaux.

Aucun résultat
Aucun résultat