Alger : le Secrétaire général nomme un groupe d'experts indépendant

14 janvier 2008 – Le Secrétaire général a décidé de nommer un groupe d'experts indépendant afin d'établir tous les faits relatifs à l'attaque terroriste qui a coûté la vie à 17 fonctionnaires de l'Organisation à Alger et d'identifier les questions « d'intérêt stratégique » concernant la sécurité des Nations Unies de par le monde.

Cette évaluation indépendante approfondira celle menée sur l'attentat du 11 décembre 2007 par le Secrétaire général adjoint à la sécurité, David Veness, qui a remis vendredi un rapport intérimaire au Secrétaire général, Ban Ki-moon.

« La composition de ce groupe indépendant, qui comprendra des experts internationaux extérieurs à l'ONU, ainsi que son mandat, sera annoncée prochainement », a rapporté aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

« Le Secrétaire général reconnaît pleinement la réalité de l'environnement dans lequel opère l'ONU de par le monde et la nécessité de travailler activement, avec le soutien des États Membres, à améliorer la sécurité du personnel », précise le message.

En réponse à une question, la porte-parole a indiqué que « autant que l'on sache à présent, il n'y a pas eu d'avertissement à New York concernant l'attentat d'Alger ».

« Les faits ne sont pas encore clairement établis et c'est pourquoi une nouvelle enquête a été commanditée », a précisé la porte-parole. Elle a aussi indiqué que le rapport intérimaire ne serait pas rendu public. Quant au rapport du panel indépendant, il sera rendu public à l'issue de ses travaux.

« Le monde est un endroit dangereux, surtout pour l'ONU. Nous recevons sans cesse des menaces », a fait observer Michèle Montas.

Aucun résultat
Aucun résultat