Attentat d'Alger : l'ONU attend un rapport d'enquête pour le 11 janvier

7 janvier 2008 – Le Secrétaire général a confirmé aujourd'hui attendre un rapport d'enquête sur les conditions de sécurité au siège des Nations Unies à Alger à la veille de l'attentat qui a coûté la vie à 17 fonctionnaires de l'Organisation.

« J'ai donné instruction au Secrétaire général adjoint pour le département de la sécurité de me remettre son propre rapport sur l'attentat terroriste le 11 janvier », a rappelé le Secrétaire général, lors d'une conférence de presse à New York.

« Sur cette base, nous allons renforcer les mesures de sécurité pour notre personnel et nos locaux, et j'en discuterai avec les États Membres », a indiqué le Secrétaire général.

En réponse à une question d'un journaliste sur des informations qui auraient été relayées à New York, sur le risque posé par Al Qaeda, par Babacar Ndiaye, responsable de la sécurité à Alger et décédé dans l'attentat, le Secrétaire général a indiqué que l'ONU « n'avait pas reçu d'avertissement préalable » et qu'il attendait d'avoir les résultats du rapport de David Veness.

Ban Ki-moon a par ailleurs rappelé que ce sont les États Membres qui sont responsables en premier ressort de la sécurité du personnel des Nations Unies.

L'attentat d'Alger du 11 décembre 2007 a détruit le bâtiment du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et endommagé un bâtiment annexe abritant le personnel du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Aucun résultat
Aucun résultat