Algérie : l'Administrateur du PNUD au chevet du personnel de l'ONU blessé dans les attentats à la bombe

14 décembre 2007 – « Je suis venu pour offrir mon soutien aux familles des victimes du personnel tué dans les attentats et pour adresser au peuple d'Algérie un message fort de solidarité de la part des Nations Unies ». C'est ce qu'a déclaré hier à Alger Kemal Dervis, Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), dépêché dans la capitale algérienne par le Secrétaire général Ban Ki-moon pour rencontrer les familles du personnel qui a péri et le personnel blessé lors des attentats à la bombe du 11 décembre.

La porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, a indiqué hier lors du point de presse quotidien que M. Dervis a réaffirmé la volonté de l'ONU de continuer son oeuvre en Algérie en sa capacité d'organisation politiquement neutre dont les objectifs étaient le développement, la paix et la défense les causes humanitaires.

À l'issue de la tournée qu'il a effectuée dans plusieurs hôpitaux locaux pour y rencontrer le personnel blessé, l'Administrateur du PNUD a rappelé que « les victimes ne sont pas des soldats volontaires pour aller au champ de bataille, mais de simples citoyens, pour la plupart algériens, qui oeuvrent pour la paix ».

Les explosions à la bombe du 11 décembre ont fait onze morts dans les rangs des Nations Unies; cinq autres membres de l'Agence sont portés disparus.

Aucun résultat
Aucun résultat