Sri Lanka : John Holmes appelle les autorités à accélérer le retour des déplacés

8 août 2007 – Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur de l'aide d'urgence a souligné aujourd'hui la nécessité d'améliorer la coopération entre le gouvernement, les agences onusiennes et les organisations non gouvernementales (ONG) au Sri Lanka, afin de mieux soutenir le retour des personnes déplacées.

Au troisième jour de sa visite dans le pays, il a visité un camp de personnes déplacées non loin de Batticaloa, où il a déclaré qu'il était « tragique de voir que ceux qui ont été touchés par le tsunami il y a trois ans ont été contraints de fuir une nouvelle fois en raison de la reprise des conflits ».

Plus de 160.000 personnes ont quitté leur domicile dans l'est du Sri Lanka, rien qu'entre le mois d'octobre et le mois de mai. Le district de Batticaloa est le plus touché par les combats entre forces gouvernementales et les Tigres de libération de l'Eelam Tamoul (LTTE).

John Hommes a appelé les autorités locales à permettre l'accès à toutes les zones aux opérations humanitaires, et à restaurer les services publics.

Avant son départ du pays, demain, il devrait rencontrer le Président sri lankais, Mahinda Rajapaksa.

En tout, selon le Programme alimentaire mondial (PAM), plus de 400.000 personnes déplacées dans le pays ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence dans le nord et l'est (dépêche du 18.05.2007).