Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a souligné aujourd'hui Djibril Diallo, Directeur du Bureau de l'ONU à New York pour le sport au service de la paix et du développement." /> Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a souligné aujourd'hui Djibril Diallo, Directeur du Bureau de l'ONU à New York pour le sport au service de la paix et du développement." />

L'ONU s'appuie sur le sport pour réunir des pays en crise

21 mai 2007 – Quelle que soit leur situation économique ou leur race, les gens se réunissent dans le sport et l'ONU doit s'appuyer sur cela pour faire avancer les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a souligné aujourd'hui Djibril Diallo, Directeur du Bureau de l'ONU à New York pour le sport au service de la paix et du développement.

Djibril Diallo a souligné qu'après la République démocratique du Congo (RDC) et le Libéria, la Côte d'Ivoire était le troisième pays pilote où les Nations Unies allaient s'investir dans le domaine du sport afin de créer des liens et des passerelles entre les gens.

Il a estimé qu'en RDC, l'organisation massive d'évènements sportifs avant les élections avait eu un impact positif, et qu'au Libéria, la Présidente Ellen Johnson-Sirleaf avait elle-même déclaré que dans le sport, tous les Libériens étaient unis.

« Cette faculté de réunir, nous pouvons et nous devons l'utiliser », a-t-il insisté, soulignant que l'ONU allait travailler avec la FIFA (Fédération Internationale de Football) pour la Coupe du monde de 2010 qui aura lieu pour la première fois sur le continent africain, en Afrique du Sud.

Nous accompagnons les 53 pays africains et tous les ministres des Sports vont se réunir à Addis-Abeba prochainement, ce qui est aussi une première en Afrique, s'est réjoui Djibril Diallo.

Il s'agit notamment de voir comment le sport peut permettre d'avancer dans « la course contre la montre engagée pour les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), pour permettre à un maximum de pays de franchir la ligne en 2015 », a-t-il rappelé.

Interrogé sur les Jeux olympiques de Pékin, et notamment les appels au boycott lancés par Mia Farrow, ambassadrice de bonne volonté pour le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) qui a fait état de liens entre la Chine et le Soudan dans le conflit au Darfour, il a estimé que cela reflétait les positions personnelles de Mia Farrow, et non d'un organe des Nations Unies.

« Le sport est un outil majeur pour la paix », a-t-il enfin déclaré.

En savoir plus


Coup de projecteur