Kofi Annan déçu par l'échec de la conférence sur les armes légères

10 juillet 2006 – Le Secrétaire général s'est déclaré aujourd'hui « déçu » par l'échec de la Conférence des Nations Unies sur le commerce illicite des armes légères qui s'est achevée vendredi sans parvenir à un accord sur un document final.

« Il note cependant que de nombreux États ont envoyé des représentants de haut niveau à la Conférence et que les groupes de la société civile ont contribué activement aux discussions », indique un message transmis par son porte-parole.

La Conférence des Nations Unies chargée d'examiner les progrès accomplis dans l'exécution du Programme d'action en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères, s'est réunie au siège de l'ONU à New York du 26 juin au 7 juillet (dépêche du 26.06.06).

« Cet échec ne doit en aucun cas mettre en doute la volonté des États membres d'appliquer le Programme d'action », a estimé Prasad Kariyawasam, président de la Conférence, lors de la séance de clôture.

La Conférence d'examen sur les armes légères 2006 a eu le mérite d'attirer de nouveau l'attention de la communauté internationale sur la question des armes légères, ajoute le message de Kofi Annan.

Les Etats Membres restent engagés en faveur du Programme d'action, adopté en 2001, précise son message.

Les délégués ont réaffirmé que la tâche la plus urgente était de prendre des mesures fermes contre les trafiquants d'armes.

Cette question sera examinée en détail par un Groupe d'experts intergouvernemental qui se réunira pour la première fois en novembre prochain.

« Ces armes sont peut-être légères mais elles sont la cause de destructions massives », avait affirmé le Secrétaire général, à l'ouverture de la Conférence, rappelant qu'elles tuaient des dizaines de milliers de personnes chaque année (dépêche du 26.06.06).

« Contrôler les armes », un collectif de quelque 600 organisations non gouvernementales qui avait reçu le soutien de Kofi Annan, avait lancé un appel aux délégués réunis à New York en faveur de l'établissement d'un traité international sur le commerce des armes légères.

Coup de projecteur


Aucun résultat
Aucun résultat