A Davos, Kofi Annan défend les vertus du sport, un outil pour atteindre les objectifs du Millénaire

25 janvier 2006 –

Invité à un déjeuner avec les médias au Forum économique mondial de Davos, le Secrétaire général a défendu aujourd'hui les vertus du sport qui constitue un véritable outil, dans le travail quotidien des Nations Unies, pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement visant notamment à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d'ici à 2015.

« Dans tous les pays du monde, les gens aiment le sport. Ses valeurs sont universelles. C'est un langage mondial, capable de jeter un pont entre les classes sociales, d'atténuer les divisions religieuses et culturelles. Il constitue un instrument puissant pour favoriser la compréhension de l'autre, la tolérance et la paix », a estimé le Secrétaire général, dans un discours prononcé aujourd'hui, lors d'une rencontre avec les médias, sur le thème de « l'impact du sport dans le monde », dans le cadre de la 36e réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos.

« Le sport contribue au développement personnel. Il nous enseigne le travail en équipe et le fair-play. Il aide à la confiance en soi et ouvre de nouvelles portes. Ce qui peut, en retour, contribuer au bien-être des communautés et des pays », a affirmé Kofi Annan.

« C'est pourquoi […] nous utilisons le sport comme un outil, dans notre travail quotidien, pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a-t-il souligné.

Un instrument de travail pour « tout l'éventail du développement », a-t-il poursuivi, « de l'éducation à la promotion de l'égalité entre les hommes et les femmes, en passant par la lutte contre le sida et la pauvreté dans le monde ».

A Davos, Kofi Annan a également rencontré un certain nombre de leaders du monde politique, notamment Amre Moussa, Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, ainsi que Mohammed ElBaradei, directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a informé aujourd'hui son porte-parole, au siège de l'ONU à New York.

Toujours au Forum économique, le Secrétaire général prononcera demain un second discours, lors d'une séance plénière intitulée « Une nouvelle façon de voir les Nations Unies ».

Kofi Annan avait débuté sa visite en Suisse par le siège de la Fédération internationale de football (FIFA) à Zurich où il a appelé les groupes engagés dans les conflits armés à respecter « une trêve olympique » pendant les jeux d'hiver de Turin, le mois prochain.

Il se rendra ensuite à La Haye pour une réunion avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et à Londres pour la conférence sur le processus de paix en Afghanistan (voir notre dépêche du 20 janvier 2006).

Aucun résultat
Aucun résultat