PAM : la lutte contre la faim en Afrique coûtera 2 milliards de dollars en 2006

23 janvier 2006 – A l'heure où les dirigeants africains se réunissent au sommet de l'Union Africaine, le Programme alimentaire mondial (PAM) a appelé aujourd'hui les donateurs à renforcer leur aide pour lutter contre la faim en Afrique où 2 milliards de dollars seront nécessaires en 2006 pour contenir une famine à grande échelle.

« Les crises alimentaires en Afrique ne devraient pas être banalisées. La sécheresse menace déjà de se transformer en désastre dans deux vastes régions - la corne de l'Afrique et l'Afrique australe -, ce qui engendre des défis énormes pour nos donateurs, qui sont toujours en proie aux urgences de 2005, en Afrique et dans le monde », a déclaré James Morris, directeur du PAM, dans un communiqué publié aujourd'hui à Khartoum.

« Une fois de plus, le continent africain se retrouve menacé par une crise alimentaire et nous tirons à présent la sonnette d'alarme sur la situation dans la corne de l'Afrique », a ajouté James Morris, qui effectuera une 5e visite en Afrique australe à la fin du mois, en tant qu'Envoyé de l'ONU dans la région.

« La faim est à son comble en Afrique où une personne sur trois souffre de malnutrition. Et la situation ne fait qu'empirer : le nombre d'Africains souffrant de malnutrition a augmenté de 33,1 millions entre 1992 et 2002 », a affirmé le directeur du PAM.

Selon l'UNICEF, 38% des enfants sont chétifs et 28% des enfants présentent un déficit pondéral.

« Ces statistiques ne présagent rien de bon pour l'avenir de l'Afrique et elles ne peuvent être ignorées, en particulier dans la mesure où la planète produit assez de nourriture pour toute l'humanité depuis des décennies », a précisé James Morris.

.

« Une combinaison de pauvreté, conflit, VIH/sida, sécheresse et la capacité diminuée des gouvernements a causé des niveaux records de famine à travers le continent, du nord au sud et de l'ouest à l'est », a-t-il déclaré.

En 2006, le PAM a pour objectif de fournir une aide alimentaire à près de 43 millions de personnes en Afrique, pour un total dépassant 1,8 milliard de dollars.

Des 43 millions d'Africains nécessitant une aide alimentaire, près de 35 millions d'entre eux ont besoin d'une aide alimentaire urgente.

En Afrique orientale, 18 millions de personnes auront besoin d'une aide alimentaire dans 11 pays, notamment au Kenya, Somalie, Ethiopie et Djibouti.

Près de 9,2 millions de personnes auront besoin d'une assistance dans sept pays d'Afrique australe et au moins 8,5 millions de personnes nécessitent une aide alimentaire d'urgence dans 14 pays en Afrique occidentale, dans la région du Sahel.

« Bien que nos donateurs aient été particulièrement généreux l'année dernière, en nous offrant près de 2 milliards de dollars pour mener nos opérations dans 40 pays africains, il nous manquait 550 millions de dollars américains pour nos besoins de l'année passée », a rappelé James Morris.

Le PAM avait déjà appelé la communauté internationale à se mobiliser pour lutter contre la faim et la pauvreté en Afrique occidentale (voir notre dépêche du 16 janvier 2006).

Le 13 janvier dernier, le PAM annonçait que la corne de l'Afrique, ravagée par la sécheresse, serait bientôt confrontée à une catastrophe humanitaire, à moins que des dons n'arrivent rapidement qui permettraient d'acheminer une aide d'urgence à 5,4 millions de personnes (voir notre dépêche du 13 janvier 2006).

En savoir plus