Afrique Livres

Afrique Renouveau: 
page 39
** Veuillez noter que les livres ne sont pas disponibles auprès d'Afrique Renouveau et doivent être commandés directement à la maison d'édition **

Critique de livre
50 ans après, l’Afrique

Par Tidiane Diakité (Arléa, Paris, France, 2011 ; 312 p. ; 22 €)

50 ans après, l’Afrique

Pour de nombreux observateurs, l'Afrique est un paradoxe. Pourquoi, en dépit de ses abondantes ressources naturelles, le continent abrite-t-il la plus grande proportion de pauvres dans le monde ? Cette question est au cœur de 50 ans après, l'Afrique, un essai de Tidiane Diakité, professeur d'histoire malien. L'auteur y analyse la situation du continent un demi-siècle après sa décolonisation et aborde les questions récurrentes autour de son développement. Il note que le commerce des esclaves et la domination coloniale sur les peuples d'Afrique ont détourné le continent de sa trajectoire historique initiale, transformé l'identité du continent et rangé les Africains parmi les « exclus ». Cependant, poursuit-il, pour revendiquer leur juste place dans le jeu de la mondialisation, les Africains ont besoin d'en comprendre les règles plutôt que de se lamenter sur les résultats de siècles d'opprobre.

Dans sa tentative d'éclairer le débat sur la lenteur du développement africain, le professeur Diakité examine les enjeux généralement considérés comme des freins au progrès de l'Afrique : de la persistance de la corruption au manque de démocratie en passant par le détournement de l'aide au développement, il donne au lecteur une bonne vue d'ensemble des mésaventures du continent. Son analyse des principaux obstacles au développement de la plupart des pays d'Afrique subsaharienne est à la fois concise et précise, sans pour autant sortir des sentiers battus. La situation est grave, nul ne l'ignore. Mais que faire pour y remédier ?

Les deux derniers chapitres du livre sont une réflexion sur l'avenir du continent. Tidiane Diakité identifie quelques solutions. Il avance que l'Afrique a besoin de se débarrasser de son image passée et de se concentrer sur une réévaluation du rôle de l'État et de ses dirigeants, de donner priorité à la jeunesse et à l'éducation, d'encourager les investissements étrangers… Bref des solutions connues, mais pas toujours mises en œuvre. Certes, Tidiane Diakité dresse un portrait convaincant de la situation du continent, mais sa contribution aux solutions possibles n'a rien d'original.

— Rebecca Moudio

 

 

Catching Up: What LDCs Can Do, and How Others Can Help, Paul Collier (Commonwealth Secretariat, Londres, R.-U., 2011 ; 86 p. ; broché 15,00 £, version électronique 12,00 £)

Live from Dar es Salaam: Popular Music and Tanzania's Music Economy, Alex Perullo (Indiana University Press, Indiana, États-Unis, 2011 ; 376 p. ; broché 27,95 $)

La Mauritanie entre le pouvoir civil et le pouvoir militaire, Mohamed Lemine Ould Meymoun (L'Harmattan, Paris, France, 2011 ; 246 p. ; broché 24,50 €)

Chocolate Nations: Living and Dying for Cocoa in West Africa, Orla Ryan (Zed Books, Londres, R.-U., 2011, 176 p. ; broché 12,99 £)

African Cities: Alternative Visions of Urban Theory and Practice, Garth A. Myers (Zed Books, Londres, R.-U., 2011, 224 p. ; broché 18,99 £)

Fighting for Darfur: Public Action and the Struggle to Stop Genocide, Rebecca Hamilton (Palgrave Macmillan, New York, NY, États-Unis, 2011 ; 272 p. ; 26,00 $)

Remaking Rwanda: State Building and Human Rights after Mass Violence, sous la direction de Scott Straus et Lars Waldorf (University of Wisconsin Press, Madison, Wisconsin, États-Unis, 2011 ; 320 p. ; broché 26,95 $, version électronique 16,95 $)

African Security and the African Command: Viewpoints on the US Role in Africa, sous la direction de Terry Buss et al. (Kumarian Press, Sterling, VA, États-Unis, 2011 ; 288 p. ; broché 27,95 $, version électronique 22,36 $)

Contesting Global Order: Development, Global Governance and Globalization, James H. Mittelman (Routledge, New York, États-Unis, 2011 ; 304 p. ; broché 39,95 $)

Les Chinois à la conquête de l'Afrique, Jean Jolly (Pygmalion, Paris, France, 2011 ; 327 p. ; broché 22,90 €)

Indépendances africaines : chroniques d'une relation, Olivier Barlet (L'Harmattan, Paris, France, 2011 ; 248 p. ; broché 22 €)

I Am Because We Are: African Wisdom in Image and Proverb, Joanne Veal Gabbin, Betty Press, Annetta Miller, Alison Nordström, Christiana Chinwe Okechukwu (Betty Press, Hattiesburg, Mississipi, États-Unis, 2011 ; 184 p. ; relié 39,95 $)

Civil Society and International Governance: The Role of Non-state Actors in the EU, Africa, Asia and Middle East, sous la direction de David Armstrong et al. (Routledge, Taylor & Francis Group, Abingdon, Oxon, R.-U., 2010 ; 224 p. ; relié 125 $)

Oil and Insurgency in the Niger Delta: Managing the Complex Politics of Petroviolence, sous la direction de Cyril Obi et Siri Aas Rustad (Zed Books, Londres, R.-U., 2011, 288 p. ; broché 21,99 £)

L'Éthique du bien commun en Afrique. Regards croisés, Xavier Dijon et Marcus Ndongmo (L'Harmatthan, Paris, France ; 2011 ; 212 p. ; broché 20,50 €)

L'avenir du Partenariat Chine Afrique, Karima Belkacem et Lotfi Ouled Ben Hafsia (L'Harmattan, Paris, France, 2011 ; 114 p. ; broché 12 €)

Has Africa Shed its Third World Status?, Peter de Haan (The Lembani Trust, Zambie, 2011 ; 132 p. ; broché 18,95 £)

Here the People Rule: Political Transition and Challenges for Democratic Consolidation in Africa, John W. Forje (Nova Science Publishers, New York, NY, États-Unis, 2011 ; 216 p. ; broché 43 $)

Madagascar dans une crise interminable, Toavina Ralambomahay (L'Harmattan, Paris, France, 2011 ; 138 p., broché 13,50 €)

Ethnicity, Citizenship and State in Eastern Africa, Aquiline Tarimo (Langaa Research and Publishing, Bamenda, Cameroun, 2011 ; 216 p. ; broché 18,95 £)

Obasanjo, Nigeria and the World, John Iliffe (James Currey, Oxford, R.-U., 2011 ; 340 p. ; relié 80 $)

Topics: