Ebola / OMS : le risque de transmission par un passager aérien est « très faible »

Auteur: 
Virus Ebola Photo : ONU
Virus Ebola Photo : ONU

Le risque de transmission du virus Ebola par une personne ayant pris un avion est très faible, a déclaré ce jeudi à Genève l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La maladie de l'Ebola ne se transmet par l'air mais par un contact avec les fluides d'une personne malade – sueur, sang, salive ou sperme, a expliqué l'OMS lors d'une conférence de presse.

De plus, une personne infectée n'est pas contagieuse à moins d'avoir des signes de la maladie, à savoir fièvre, vomissement ou diarrhée.

Tous les pays qui ont des cas d'Ebola notifiés et certifiés ont mis en place des mesures de précaution contre la transmission du virus pour que ni les personnes atteintes de l'Ebola pas et pour que ni leurs contacts ne voyagent.

Ces mesures comprennent des contrôles sanitaires aux frontières, qui comprennent une prise de température et l'interrogation des passagers.

L'OMS rappelle que si une personne en provenance d'un des pays affectés présente des signes qui puissent évoquer l'Ebola, ces personnes doivent se rendre auprès des infrastructures sanitaires.

Aussi tous les soignants doivent demander la provenance des personnes présentant des signes d'Ebola.

A ce jour, 1.975 cas et 1.069 morts ont été enregistrés dans le cadre de l'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest, selon les derniers chiffres de l'OMS.

(Extrait sonore : Isabelle Nuttal, directrice pour les capacités globales, alerte et réponse à l’OMS ; propos recueillis par Jessica Cavallero)

Thèmes: