Toronto, Canada

Toronto Photo Toronto est le centre économique et financier du Canada. C’est aussi la plus grosse agglomération du pays, établie sur la rive nord-ouest du lac Ontario. Les services gouvernementaux, financiers, médicaux et éducatifs sont concentrés dans le coeur de la ville. La population de la zone urbaine est passée de 1,1 million d’habitants en 1950 à 4,5 millions en 1995. La tendance semble à la baisse actuellement, tandis que les municipalités environnantes sont en expansion.

De la fin de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’au milieu des années soixante-dix, la région de Toronto a bénéficié d’une forte croissance démographique, qui coïncidait avec la prospérité de l’après-guerre et avec une immigration importante, en provenance de tout le reste du Canada et du monde entier. Ces nouveaux arrivants ont fait de Toronto une mosaïque de cultures, de religions et de saveurs. Des festivals et des expositions célèbrent régulièrement le patrimoine de ces citoyens venus de toutes les régions du monde. Lors du défilé costumé de la Caribana, par exemple, un million de gens envahissent les rues du centre-ville pour faire de la musique, danser et fêter les Caraïbes. Le grand nombre d’organismes culturels et la multitude de choix d’enseignement témoignent de cette pluralité ethnique.

Grâce à la diversité de ses activités, Toronto détient l’une des plus fortes économies du Canada, avec un taux de chômage de 5,5 % seulement en 1988.

La municipalité a largement contribué à faire de Toronto l’une des zones métropolitaines les mieux conçues de l’Amérique du Nord. Parmi ses grandes réussites, mentionnons la création d’une base industrielle solide et diversifiée, la mise en place d’un réseau de transport en commun qui assure 70 % des déplacements vers le centre élargi de la ville, l’implantation des bureaux à proximité des stations de métro et la fourniture de logements à un million de nouveaux arrivants. Le réseau routier a été étendu de manière à desservir correctement les industries et les commerces de toute la région métropolitaine et les réseaux d’adduction d’eau et d’égout sont efficaces.

En dépit d’un niveau de vie généralement élevé, Toronto doit s’attaquer à divers problèmes qui obscurcissent son avenir : chômage des jeunes, difficultés de circulation, augmentation des loyers, nombre de sans-abri et manque crucial d’installations d’élimination des déchets.

RETOUR