Berlin, Allemagne

Berlin Photo Berlin a été fondée au début du treizième siècle, c’était alors la capitale du Brandebourg. Elle est ensuite devenue la capitale de la Prusse en 1701. Sa position sur la principale voie de communication au centre de la Prusse en fit un gros centre industriel et commercial au dix-huitième siècle. Entre 1830 et 1860, sa population a doublé sous l’effet de l’exode rural. Berlin a atteint l’apogée de sa croissance en 1939, juste avant la Deuxième Guerre mondiale.

A la fin des hostilités, la ville est divisée en deux, Berlin-Est et Berlin-Ouest. En 1961, un mur est construit pour empêcher tout échange entre les deux républiques. Après sa destruction en 1989, les deux Etats se réunifient et Berlin retrouve son statut de capitale de l’Allemagne.

L’évolution démographique a été fortement perturbée par la division de la ville. La population de Berlin-Est a d’abord diminué puis s’est stabilisée, tandis qu’à Berlin-Ouest, le déclin a été continu jusqu’à la réunification. La nouvelle Berlin devrait connaître une croissance démographique lente mais stable au cours du prochain siècle.

Berlin-Est était le pôle financier, commercial et industriel de la République démocratique allemande et un important centre d’échanges commerciaux entre l’Est et l’Ouest. La base de son économie était mixte, combinant l’industrie lourde et légère, entre autres l’équipement électrique, l’électronique, les métaux, la construction automobile, le textile, l’imprimerie, l’édition et la fabrication de boissons.

Les services de santé et d’enseignement étaient correctement assurés à Berlin-Est comme à Berlin-Ouest, mais une crise du logement sévissait dans les deux secteurs de la ville. Cela a retardé la croissance de Berlin-Est, tandis que Berlin-Ouest devait reconstruire un tiers de ses logements, détruits pendant la Deuxième Guerre mondiale.

De gros problèmes de restructuration sont apparus après la chute du mur. Comment réunir deux agglomérations autonomes dotées chacune de sa propre infrastructure ? Un nouveau plan de zonage a été proposé, axé sur le logement, les voies de communication, la protection des espaces verts, la diversification des régimes d’occupation des sols et, pour la première fois, la revalorisation des zones de transition qui manquent d’infrastructure en bordure du centre et à la périphérie. Ce plan cherche à intégrer les différents équipements collectifs et à renforcer l’économie par une stratégie urbaine écologique.

RETOUR