15/7/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 15 JUILLET 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Farhan Haq, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Déplacement du Secrétaire général


Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, est à Port-au-Prince, Haïti, où il vient juste de rencontrer les Présidents de l’Assemblée nationale et de la Chambre des députés.


Plus tôt dans la matinée, il a visité le Centre « Sports pour l’espoir », en compagnie du Président d’Haïti, M. Michel Martelly, et du Président du Comité olympique international, M. Thomas Bach.  Hier, le Secrétaire général s’est rendu au village de Los Palmas, dans le Département du centre, où il a rencontré une famille affectée par le choléra.  Il a ensuite participé à une cérémonie dans une église locale pour rendre hommage aux Haïtiens touchés par le choléra et exprimer sa solidarité.  Le Secrétaire général a déclaré que les Nations Unies et leurs partenaires étaient fermement engagés à mettre fin à cette épidémie aussi rapidement que possible.


Il a également lancé, en présence du Premier Ministre, M. Laurent Lamothe, la campagne intitulée « Assainissement total », qui vise à élever les normes en matière d’assainissement et à améliorer la santé de la population.  Les Nations Unies assisteront le Gouvernement d’Haïti à cibler, initialement, 20 communes couvrant une population de trois millions de personnes au cours des cinq prochaines années.


En début de soirée, le Secrétaire général s’est entretenu avec le Président Martelly.  S’adressant ensuite à la presse, il a déclaré que ce n’était pas le moment pour les donateurs de renoncer à faire des contributions et qu’Haïti avait encore besoin de l’aide de la communauté internationale.  Il a également indiqué que la tenue d’élections, cette année, était essentielle.  Il devait ensuite se rendre à Santo Domingo, en République dominicaine.


Afghanistan


La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné dans les termes les plus fermes les attaques perpétrées, aujourd’hui à Urgun, dans la province de Paktika dans le sud-est du pays, et à Kaboul.


À Urgun, au moins 43 civils ont été tués, dont huit enfants.  C’est l’attaque la plus grave qui ait été commise dans le pays depuis le début de l’année.  L’attaque délibérée contre un bus transportant des civils à Kaboul a causé la mort de deux autres personnes.  Deux membres de la Direction de l’Administration présidentielle figurant parmi les victimes de cette attaque.


Le Représentant spécial du Secrétaire général, M. Ján Kubiš, a déclaré que les auteurs de ces attaques doivent être tenus responsables.  Il a ajouté que les civils devraient pouvoir mener leur vie sans être exposés à ces terribles actes de violence.  Les explosions qui ont eu lieu aujourd’hui s’ajoutent aux deux attentats-suicide commis, au début de cette semaine, dans la province de Paktika, qui avaient causé la mort de quatre personnes et blessé 11 autres.  


La Mission des Nations Unies réitère à nouveau que le droit international humanitaire, que toutes les parties à un conflit armé doivent respecter, interdit le recours à des tactiques disproportionnées et aveugles, en particulier les explosifs improvisés.


Gaza


L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a indiqué, aujourd’hui, que le niveau des pertes en vies humaines et de destructions à Gaza était immense.  Au cours d’un Point de presse, aujourd’hui à Genève, l’Office a précisé qu’à ce jour, 174 personnes avaient été tuées et plus de 1 100 blessées.  Ces chiffres augmentent rapidement, a-t-il prévenu, en attirant l’attention sur un grand nombre de femmes et d’enfants parmi les victimes.  En outre, 560 maisons ont été entièrement détruites et des milliers d’autres bâtiments endommagés par les raids israéliens.


Comme cela avait été indiqué hier, quelque 17 000 réfugiés ont été accueillis dans 20 écoles de l’UNRWA.  Des informations complémentaires sont fournies dans la transcription du Point de presse, qui a été donné aujourd’hui à Genève.


Syrie


Les organismes des Nations Unies et les partenaires du Croissant-Rouge syrien arabe sont arrivés, hier, à Madamiyet Elsham, dans la zone rurale de Damas, pour la première fois en près de deux ans, pour livrer de la nourriture, des articles de maison et des produits d’hygiène à environ 5 000 personnes.  Pendant quatre jours, ils devraient ainsi assurer ces livraisons à 20 000 personnes.


Deux cliniques mobiles se sont déplacées dans la région et fournissent des services médicaux jusqu’à épuisement des stocks.  Les travailleurs humanitaires ont cependant noté qu’il n’y avait pas d’électricité et que les gens coupaient des arbres pour faire du feu.


Yémen


Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué, au cours du Point de presse à Genève, qu’une nouvelle étude conjointe menée avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a conclu que, si la sécurité alimentaire s’était améliorée dans certaines régions du Yémen, plus de 10 millions de personnes –soit plus de 40% de la population– ne savaient pas à quel moment elles trouveraient de quoi se nourrir.


Les taux de malnutrition aiguë sont élevés sans l’ensemble au Yémen, atteignant dans certaines régions du pays un niveau alarmant.  Douze des gouvernorats du pays enregistrent des retards de croissance sérieux, causés par la malnutrition, privant ainsi les enfants de se développer normalement.


Philippines


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a déclaré que le typhon Rammasum devrait s’abattre sur les Philippines ce soir et atteindre Manille, la capitale du pays, demain à la mi-journée.


Des inondations et des glissements de terrain risquent de se produire, ce qui pourrait affecter, selon les autorités du pays, 43 millions de personnes.  L’équipe de pays pour l’aide humanitaire des Nations Unies suit l’évolution de la situation, en collaboration avec le Bureau de défense civile du pays.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité tient, ce matin, une séance publique pour débattre de la consolidation de la paix.  Au cours de la réunion, les membres du Conseil ont entendu le Président de la Commission de consolidation de la paix et Représentant permanent du Brésil, ainsi que son prédécesseur, le Représentant permanent de la Croatie.


Ebola


Au cours du Point de presse qui a eu lieu à Genève, aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué que l’on estime à 964 le nombre de cas d’Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.  À ce jour, plus de 600 personnes en sont mortes.  En Guinée, six nouveaux cas ont été signalés au cours de ces derniers jours, dont trois mortels.


L’OMS suit la situation et intensifie ses efforts pour prévenir de nouveaux cas.  Un nouveau centre sous-régional est mis en place à Conakry pour aider à contrôler et coordonner les efforts dans les trois pays.


Mme Ameerah Haq


Dans une déclaration faite ce matin, le Secrétaire général a annoncé que Mme Ameerah Haq avait l’intention de quitter son poste de Secrétaire générale adjointe à l’appui aux missions.  (Voir communiqué paru sous la cote SG/SM/16025)


Conférence de presse demain


Après le Point de presse, demain à 12 h 45, une conférence de presse sur la Journée internationale de la justice pénale, qui sera célébrée le 17 juillet, sera organisée par la Mission permanente du Liechtenstein auprès des Nations Unies.  Le Coordonnateur de la Coalition pour la Cour pénale internationale (CPI), M. William Pace, s’adressera à la presse pour parler des questions auxquelles font face la CPI et le système établi par le Statut de Rome.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel