09/7/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 9 JUILLET 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Afghanitan


La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a publié aujourd’hui un nouveau rapport qui indique que le nombre de dégâts matériels a augmenté de 24% pendant la première moitié de cette année, par rapport à la même période en 2013.  Le rapport indique aussi que les combats terrestres entre les parties au conflit en Afghanistan tuent et blessent plus de civils que les engins explosifs improvisés.  Le plus grand impact de ces combats s’est fait ressentir parmi les enfants et les femmes.  Cette année, le nombre de dégâts parmi les enfants a plus que doublé et celui des femmes tuées et blessées doit être multiplié par 2/3, par rapport à 2013.


La Directrice de la MANUA pour les droits de l’homme, Mme Georgette Gagnon, a ajouté que cette année, les combats ont lieu plus fréquemment dans les espaces publics et les maisons des citoyens ordinaires.  Elle a appelé à plus d’efforts pour protéger les civils de l’impact dévastateur du conflit et à assurer la responsabilité individuelle de ceux qui tuent les civils, délibérément et sans discrimination.


République centrafricaine


La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) signale ces dernières semaines, une escalade alarmante de la violence contre les populations civiles de la zone de Bambari.  Plus récemment, le 7 juillet, l’attaque brutale contre des déplacés sur le site de la Cathédrale Saint Joseph et à la résidence de l’évêque, à Bambari, a fait au moins 27 morts, dont des femmes et des enfants.


La Mission a condamné dans les termes les plus forts tous les actes de violence.  Elle reste activement engagée dans les efforts visant à mettre fin à la violence et encourage fortement toutes les parties à déposer les armes et à s’engager dans les processus politique et de réconciliation pour mettre durablement un terme au cycle de violence dans le pays.


Somalie


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Nicholas Kay, a condamné l’attaque de la nuit dernière contre la Villa Somalia, siège du Gouvernement fédéral à Mogadiscio.  Il a inscrit l’agression dans la série d’attaques menées par Al-Chabab contre les institutions politiques somaliennes. 


Parlant de la Villa Somalia aujourd’hui, après des réunions avec le Président et le Premier Ministre de la République fédérale de Somalie, M. Kay a dit que le processus politique n’est possible que par l’unité de ses institutions politiques.  Il a ajouté que l’unité est en train d’être attaquée par ceux qui sont déterminés à replonger le pays dans les troubles.  M. Kay a réitéré l’appui des Nations Unies au peuple et aux institutions de la Somalie qui font des progrès vers la stabilité.


Iraq


Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a salué aujourd’hui la généreuse contribution de 9,5 millions de dollars du Koweït aux agences des Nations Unies et à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).  Le pays répond à la détérioration de la situation humanitaire en Iraq.  Une autre somme de 500 000 dollars reçue du Koweït a été allouée directement à la Société du Croissant-Rouge et à l’Organisation caritative islamique.


La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Mme Valerie Amos, a indiqué que les fonds aideront la communauté humanitaire à renforcer son action et à fournir de l’aide aux familles déplacées et aux communautés d’accueil en Iraq.  Quelque 1,5 million de personnes ont été affectées par la dernière irruption de violence.   Nombre d’entre elles ont besoin d’eau, de nourriture, d’abris, de soins, d’assainissement et de protection.


Par ailleurs, la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général pour l’Iraq, Mme Jacqueline Badcock, s’est rendue aujourd’hui dans le Gouvernorat de Dohuk et dans le site de transit de Garmawa, dans la région du Kurdistan.  Dohuk a subi l’arrivée de plus 200 000 déplacés ces deux dernières semaines.


Mme Badcock a dit que les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires ont rapidement renforcé leur action pour aider les déplacés.  Des articles d’urgence comme de la nourriture, de l’eau, des tentes et des produits médicaux ont été distribués.  D’autres agents et d’autres fonds sont en train d’être mobilisés pour continuer le renforcement des efforts.  


Conseil de sécurité


Dans les consultations qu’il a tenues aujourd’hui, le Conseil de sécurité a entendu un exposé sur la situation au Liban de la part du Coordonnateur spécial des Nations Unies dans ce pays, M. Derek Plumbly, qui a ensuite parlé à la presse.


Yémen


M. Johannes Van Der Klaauw, Coordonnateur humanitaire des Nations Unies au Yémen, a dit qu’il est extrêmement alarmé par la dernière aggravation du conflit dans le Gouvernorat d’Amran.  Ces dernières semaines, la violence a fait fuir des milliers de familles.  Des informations indiquent que plus de 200 civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués.  Des milliers de personnes seraient piégées par le conflit autour de la ville d’Amran, incapables de fuir.


Le Coordonnateur humanitaire a dit que toutes les parties au conflit ont la responsabilité de faire en sorte que les civils soient épargnés par les combats et que tous ceux qui sont affectés puissent aller vers des zones plus sûres.  Il a aussi appelé toutes les parties à faciliter l’accès des agences humanitaires aux civils et à protéger et respecter les activités, les agents et les biens des agences humanitaires en tout temps pour veiller à ce que l’aide parvienne aux plus vulnérables.


Organisation mondiale de la Santé (OMS)


Un nouveau rapport de l’OMS sur les efforts contre les maladies non transmissibles a été lancé au Siège de l’ONU à New York par la Directrice de l’OMS, Mme Margaret Chan, en présence des ministres de la santé de six pays. 


Si de nombreux pays ont pris des mesures contre les maladies cardiaques, le cancer, les maladies pulmonaires et le diabète, le taux de mortalité de ces maladies demeure très élevé.  Le nouveau rapport montre des progrès insuffisants et très inégaux.


Nomination


Le Secrétaire général a nommé M. Christian Friis Bach du Danemark Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Europe (CEE). 


Conférence de presse


Demain à 11 heures, une conférence de presse sera organisée sur les derniers chiffres du World Urbanization Prospects (Perspectives mondiales de l’urbanisation).


Aujourd’hui, le Secrétaire général devrait s’exprimer sur l’évolution de la situation au Moyen-Orient.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel