23/6/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 23 JUIN 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Égypte


Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les dernières décisions judiciaires en Égypte, en particulier la confirmation de la peine de mort pour 183 personnes et la condamnation à de très longues peines de prison prononcée aujourd’hui contre des journalistes, dont ceux d’Al Jazeera.  Les procédures qui semblent clairement ne pas correspondre aux normes fondamentales d’un procès équitable, en particulier celles qui ont donné lieu à l’imposition de la peine de mort, risquent de compromettre les perspectives d’une stabilité à long terme.


Par ailleurs, le Secrétaire général note que la constitutionnalité de la loi relative aux manifestations sera réexaminée par la Haute Cour constitutionnelle.  Il rappelle que la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et lui-même ont exprimé leurs préoccupations face au risque que la loi ne conduise à des violations graves de la liberté de réunion.  Cette loi doit être mise en conformité avec les obligations internationales de l’Égypte en matière de droits de l’homme.


Plus tôt aujourd’hui, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a ajouté qu’elle était choquée et alarmée par les verdicts et les lourdes peines de prison, allantde 7 à10 ans, qui ont été prononcées, aujourd’hui, contre trois journalistes d’Al Jazeera et 11 autres accusés qui ont été jugés par contumace.  Le texte complet de sa déclaration est disponible sur le site Web du Haut-Commissariat.


Conseil de sécurité


Le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, au cours de l’exposé qu’il a fait ce matin devant le Conseil de sécurité, a brossé un tableau inquiétant de la situation au Moyen-OrientIl a déclaré que les négociations de paix israélo-palestiniennes étaient suspendues depuis fin avril et que, malgré la retenue initialement affichée par les deux parties, la situation sur le terrain étaitdevenue très instable, marquée par plusieurs développements inquiétantsIl a noté que trois étudiants israéliens avaient disparu depuis le 12 juin


Syrie


La Mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques et de l’ONU chargée du démantèlement du programme d’armes chimiques de la République arabe syrienne (Mission conjointe OIAC-ONU),se félicite de l’enlèvement, aujourd’hui, des derniers 7,2% de matériaux composant les armes chimiques de la Syrie. Après cette dernière phase, la totalitédes matériaux d’armes chimiques de Syrie ont été déclarés détruits ou retirésLa tâche la plus difficile sur le plan opérationnel dans le but d’éliminer le programme d’armes chimiques syrien est terminée.


Un nouveau chapitre du processus d’élimination s’ouvre maintenantLa Mission conjointe remercie les autorités italiennes d’avoir donné l’accès d’un port pour le transbordement d’une partie de la cargaison.  Le reste des matériaux sera ensuite transporté vers les différentes installations de destruction


Yarmouk


L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a reçu des informations crédibles selon lesquelles un accord aurait été signé entre les autorités syriennes et les groupes d’opposition armés présents à YarmoukL’Agence se réjouirait d’un accord durable et contraignant qui permettrait d’obtenir une cessation des hostilités, le plein accès humanitaire et une fin à la souffrance des civils à Yarmouk et dans toute la Syrie.


L’UNRWA cherche de toute urgence à reprendre immédiatement et à étendre ses activités humanitaires à l’intérieur de Yarmouk pour lui permettre d’offrir une gamme complète de fournitures humanitaires, ainsi que des services et des programmes pour les civils du camp.  L’Office estprêt à mettre en œuvre rapidement une réponse humanitaire de sorte que les besoins immédiats et à long terme de la population civile de Yarmouk puissent être satisfaits.  L’UNRWA continuera de plaider en faveur d’un accès humanitaire continu, substantiel et sûr de Yarmouk, et d’assurer la protection des civils palestiniens et syriens.


Iraq


La Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont fermement condamné les attaques contre les établissements de santé en Iraq et ont exprimé de sérieuses préoccupations au sujet de leurs répercussions sur le personnel médical, les patients et les infrastructures de santéDeux hôpitaux dans la ville de Mossoul et dans ses alentours ont été endommagés par des tirs d’artillerie lourde ces derniers joursPlus récemment, une clinique dirigée par une ONG à Tikrit a été endommagée, ce qui a affecté son accès pour quelque 40 000 personnes.


Les organismes des Nations Unies continuent à travailler avec les autorités de la région du Kurdistan iraquien afin deredoubler d’efforts pour aider les familles des personnes déplacées fuyant la violence.  Des camps supplémentaires sont prévus dans la région du Gouvernorat de Sulaymaniya pour accueillir le nombre croissant de personnes déplacées en provenance de Mossoul


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Nickolay Mladenov,devrait donner une conférence de presse le mercredi, 25  juin.


Robert Serry


En réponse aux questions, soulevées au cours du week-end, concernantle Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Robert Serry, le Porte-parole a indiqué que le Secrétaire général est conscient des observations récentes.  Il soutient pleinement M. Serry, qui exerce ses responsabilités avec impartialité et une transparence totale, conformément au mandat qui lui a été confié par les organes intergouvernementaux de l’ONU, en vue d’assurer la poursuite des efforts de paix de l’ONULa position de l’ONU et les efforts d’assistance en ce qui concerne la situation dans la bande de Gaza ont toujours été discutés en étroite coopération avec les autorités israéliennes et palestiniennes compétentes.


Le Secrétaire général s’est entretenu avec le Premier Ministre israélien, M. Benyamin Netanyahu, le 21 juin, de la situation actuelle sur le terrain.  Le Secrétaire général réaffirme l’importance du rôle du Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies poursoutenir les efforts en vue deparvenir à une paix durable au Moyen-Orient.  Latranscription intégrale de cet entretien téléphonique a été publiée, ce week-end.


Afghanistan


La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) prend acte de la démission, aujourd’hui, du Directeur général des élections du pays, le Chef du Secrétariat de la Commission électorale indépendante, M. Zia-ul-Haq Amarkhil.  Pour la MANUA, cette démission constitue une étape qui permet de protéger la transition politique historique de l’Afghanistan.  Elle contribue à la poursuite d’un processus électoral ordonné et opportun dans le cadre juridique et institutionnel du pays.


La Mission reconnaît également avec satisfaction que la décision place les intérêts nationaux avant les intérêts personnels et cherche à éliminer toute cause de méfiance dans le processus électoral.  La Mission continue, en outre, à appeler les candidats à la présidence à réintégrer pleinement le processus électoral, à coopérer avec les institutions électorales et à respecter leurs décisions.  Elle a également demandé instamment aux candidats de prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher leurs partisans de faire des déclarations irresponsables ou de commettre des actes de provocation qui pourraient conduire à des troubles civils et à l’instabilité.


Des informations plus détaillées sont disponibles au Bureau du Porte-parole.


Pakistan


Selon les estimations du Gouvernement du Pakistan,le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique queplus de 450 000 personnes avaient été déplacées dans le Nord-Waziristan, dont environ 73% sont des femmes et des enfants.  Les personnes continuent de quitter la zone.


La plupart des personnes déplacées sont hébergées par des parents ou dans un logement en location.  À la date d’hier, seulement 18 familles avaient demménagé dans le camp de Bakakhel qui a la capacité d’accueillir 200 000 personnes.  Les organisations humanitaires soutiennent le Gouvernement pakistanais à faire face à la situation, notamment en matière de santé, comme la vaccination, la distribution desvivres qui a commencé le 22 juin, ou encore la fourniture d’eau et de services d’assainissementLe Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) estime que plus de 46 000 personnes ont traversé la frontière vers l’Afghanistan à la recherche de sécurité.


Darfour


L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour(MINUAD) a reçu des informations selon lesquelles des combats auraient eu lieu entre Salamat et Misseriya les 19, 20 et 21 juin à Kabar, Salayle et Um Dukhun, au sud de l’État du Darfour central.  LaMission a alors dépêché sur les lieux une patrouille, pendantdeux jours, pour vérifier ces informations.  Selon dessources locales, des affrontements auraient éclaté à la suite d’un vol présumé de bétail.  À ce stade, le nombre des victimes des deux côtés n’a pas encore pu être déterminé.  La MINUAD soutient les efforts entrepris en faveur de la paix et la réconciliation, pour apaiser la situation entre les tribus et trouver une solution durable à ce conflit.


Soudan du Sud


En ce qui concerne le Soudan du Sud, les organismes d’aide dans ce pays poursuivent leurs efforts en vue d’assurer la distribution de vivreset d’eau, et de fournir des services d’assainissement et de soins dans le camp de personnes déplacées à Bentiu, afin de lutter contre le taux élevé de mortalité infantileEnviron 37% des enfants se trouvant dans ce camp souffrent de malnutrition aiguë.  Les institutions alimentaires et de santé intensifient le dépistage et le traitement pour déceler les cas de malnutrition le plus tôt possible, même à l’accueil de nouveaux arrivantsBeaucoup de personnes qui arrivent à Bentiu fuyaient l’insécurité alimentaire dans leurs régions d’origine, qui se trouvent à proximitédes affrontements.


Ukraine


Samedi, le Secrétaire général s’est entretenu avec le nouveau Président ukrainien, M. Petro PorochenkoLe Secrétaire général a salué le plan de paix du Président PorochenkoIl a exprimé l’espoir que le plan du Président Porochenko contribuera àréduire la violence et les tensions dans l’est de l’Ukraine.  Il a réaffirmé l’engagement de l’ONU pour aider à résoudre la crise dans l’est de l’UkraineLe Secrétaire général a également discuté de la situation humanitaire en Ukraine et réaffirmé l’engagement des Nations Unies à travailler aux côtés des autorités du pays pour les aider à faire face à la situation des personnes déplacées et autres questions humanitaires.


Déplacement du Secrétaire général


Le Secrétaire général a quitté New York pour se rendre enNamibieIl devrait arriver à Windhoek, demain.  Pendant sa visite enNamibie, le Secrétaire général rencontrera le Président Hifikepunye Pohamba et d’autres représentants du Gouvernement namibien.  Il participera également à l’inauguration de la Maison des Nations Unies à Windhoek, qui abritera 12 institutionsdes Nations Unies.


Déplacement du Secrétaire général adjoint Hervé Ladsous


Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, effectueune visite de cinq jours au Moyen-Orient où il se rendra dans lestrois missions de maintien de la paix de l’ONU déployées dans la région.


Forêts


L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié, aujourd’hui, la dernière édition du rapport sur l’état des forêts du monde, en invitant les pays à mettre davantage l’accent sur les politiques de maintien et d’amélioration de la contribution essentielle des forêts à la nourriture, la santé et l’énergie.


Invités du Point de presse aujourd’hui


Le Président de la Commission de consolidation de la paix, l’Ambassadeur Antonio de Aguiar Patriota, du Brésil, et la Secrétaire générale adjointe à la consolidation de la paix, Mme Judy Cheng-Hopkins, sont, aujourd’hui, les invités du Point de presse.


Conférence de presse demain


Demain, à 12 h 30, dans cette même salle, une conférence de presse sur la gestion durable des pêches sera donnée conjointement par le Directeur régional adjoint du Bureau pour l’Asie et le Pacifique du PNUD, M. Nicolas Rosellini; le Chef du Programme de gouvernance de l’eau et des Océans au PNUD, M. Andrew Hudson; le Représentant permanent des Palaos auprès des Nations Unies, M. Caleb Tyndale Okauchi Otto; et le Représentant permanent de la Papouasie-Nouvelle-Guinée auprès des Nations Unies, M. Robert Guba Aisa.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel