12/6/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 12 JUIN 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Iraq


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Nikolay Mladenov, a rencontré, aujourd’hui, le Président du Conseil des représentants iraquiens, M. Oussama Nujeifi.  Il s’est dit préoccupé par la grave situation, en soulignant que la violence persistante dans certaines régions de l’Iraq constitue la menace la plus grave pour sa sécurité depuis des années.  Il a réaffirmé que l’ONU appuyait le Gouvernement iraquien dans ses efforts pour lutter contre les organisations terroristes.


M. Mladenov s’est adressé, ce matin, devant les membres du Conseil de sécurité par vidéoconférence depuis Bagdad, au cours de consultations.


Déclarations sur l’Iraq


Dans une déclaration publiée hier soir, le Secrétaire général a fermement condamné la recrudescence de la violence dans certaines régions de l’Iraq entre les mains de groupes terroristes.  Il ne doit pas être permis au terrorisme de faire obstacle à la voie de la démocratie en Iraq qui a été déterminée par la volonté du peuple iraquien, a-t-il dit.


Le Secrétaire général exhorte la communauté internationale à agir de façon unie et à se montrer solidaire avec l’Iraq alors qu’il est confronté à de graves défis sécuritaires.  Il appelle à respecter pleinement le droit international humanitaire et les droits de l’homme dans les efforts visant à lutter contre le terrorisme et la violence en Iraq.


Dans une autre déclaration, le Secrétaire général a fermement condamné l’occupation du consulat de Turquie à Mossoul par des groupes extrémistes et l’enlèvement du Consul général, ainsi que plusieurs membres du personnel et les autres citoyens turcs.  Il a rappelé le principe fondamental de l’inviolabilité des locaux consulaires et a appelé à la libération immédiate, inconditionnelle et en toute sécurité des personnes enlevées. 


Les membres du Conseil de sécurité ont également déploré les récents événements à Mossoul dans un communiqué de presse publié hier soir.


Déclarations de l’UNICEF, du PAM et du HCR sur l’Iraq


Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a appelé à protéger les civils pris au piège des combats en Iraq.  Il a aussi réclamé un soutien supplémentaire pour faire face à cette crise humanitaire.


L’UNICEF a indiqué que près de la moitié des quelque 500 000 personnes qui auraient fui les violences depuis le 5 juin sont des enfants.  Le Fonds et ses partenaires ont pour priorité de livrer de l’aide d’urgence, dont des vaccins pour éviter la propagation de maladies telles que la polio et la rougeole.


Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué, pour sa part, que dans certaines zones disputées entre l’Iraq et le Kurdistan, il n’y avait plus de nourriture disponible et que la distribution de l’eau et de l’électricité n’était plus assurée.  Le PAM fournit une aide alimentaire à environ 42 000 personnes déplacées.  Il prévoit de transporter de l’aide par voie aérienne.


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a renforcé ses activités pour accueillir et protéger des familles déplacées.  Des mesures sont actuellement prises pour aménager un camp de personnes déplacées dans le gouvernorat de Dohuk.  Environ 1 000 tentes ont été livrées et l’UNICEF coordonne avec ses partenaires les activités liées à la fourniture d’eau et de soins dans le camp.


Déclaration sur la Libye


Le Secrétaire général continue de suivre de près la situation en Libye et souligne l’importance de la tenue pacifique et dans le délai prévu des élections le 25 juin.


Le Secrétaire général réaffirme l’importance du rôle de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) qui apporte une aide technique en appui à la construction et la réforme des institutions de l’État.  Il salue également le travail de la MANUL dans les domaines de bons offices et la facilitation du dialogue qu’elle mène avec impartialité et ouverture à toutes les parties nationales concernées.  Il encourage tous les Libyens à rester engagés dans la recherche de solutions politiques qui répondraient aux aspirations légitimes du peuple libyen.


Le Secrétaire général réitère son plein soutien à son Représentant spécial, M. Tarek Mitri, qui dirige les travaux de la MANUL.


Libye


La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a souligné l’importance d’engager un dialogue national, indépendamment des divergences et des divisions entre les représentants des partis politiques libyens.


La Mission comprend certaines des préoccupations et insiste sur le respect des opinions divergentes, mais continue d’exhorter toutes les parties à travailler ensemble pour assurer un climat politique et de sécurité propice à la tenue des prochaines élections.  Dans le même temps, elle a reporté le dialogue prévu pour les 18 et 19 juin prochains.


Elle réitère son engagement à œuvrer pour la stabilité de la Libye et à assurer le progrès dans le processus de transition.


Le Secrétaire général au Brésil


Le Secrétaire général est arrivé, ce matin, à São Paulo, au Brésil, pour assister au match d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA 2014.  Il a déclaré qu’il était heureux d’être au Brésil, avant d’ajouter que la passion partagée pendant la Coupe du monde montre à quel point le sport peut unir les gens autour de valeurs communes, en particulier l’esprit d’équipe, l’équité et le respect mutuel.


Avant d’aller au stade Itaquera, où les équipes nationales du Brésil et de la Croatie vont jouer le premier match de la Coupe du monde, le Secrétaire général a participé à un déjeuner offert par la Présidente du Brésil, Mme Dilma Rousseff, pour les dirigeants étrangers qui sont réunis à São Paulo pour l’occasion.


Au Brésil, l’Organisation des Nations Unies réalise de nombreux projets et des activités liés à la Coupe du monde.  L’UNICEF a lancé une campagne contre la traite et l’exploitation des enfants.  Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) attribue aux hôtels respectueux de l’environnement au Brésil le prix « Green Passport », ONU-Femmes coordonne une campagne contre la violence faites aux femmes, qui est une initiative lancée par le Secrétaire général et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) aide le Gouvernement brésilien à compenser l’empreinte carbone de la Coupe du monde.


République démocratique du Congo


En République démocratique du Congo (RDC), la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo a indiqué que les échanges de tirs sporadiques le long de la frontière avec le Rwanda avaient maintenant cessé.


Au cours d’affrontements qui avaient opposé, hier, les Forces armées congolaises et les Forces armées rwandaises, cinq soldats congolais ont été tués et un civil rwandais a été blessé.


La RDC et le Rwanda ont demandé au Mécanisme conjoint de vérification d’enquêter sur cet incident.


Le Chef de la Mission de l’ONU, M. Martin Kobler, est en contact avec les autorités congolaises et rwandaises pour aider à désamorcer la situation.


Des efforts sont en cours pour éviter les tensions inutiles et encourager la RDC et le Rwanda à rester engagés dans la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération, et de continuer à promouvoir de bonnes relations de voisinage qui se sont améliorées récemment.


Violence sexuelle


La Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Mme Zainab Bangura, qui s’exprimait au nom du Secrétaire général, a déclaré, aujourd’hui à Londres, que le Sommet mondial pour l’élimination de la violence sexuelle dans les conflits était un outil important pour renforcer l’action collective visant à mettre fin à l’impunité, améliorer la réponse mondiale et assurer la participation et l’autonomisation des femmes.  Il peut également contribuer à renforcer le rôle des militaires et des autres acteurs dans le secteur de la sécurité, y compris les soldats de la paix des Nations Unies afin de prévenir la violence sexuelle liée aux conflits.


Elle a appelé la communauté internationale à continuer de soutenir les gouvernements pour qu’ils s’acquittent, en premier lieu, de leur responsabilité juridique et morale de protéger leurs citoyens.


Journée mondiale contre le travail des enfants


La Journée mondiale contre le travail des enfants est célébrée aujourd’hui.


L’Organisation internationale du Travail (OIT) a déclaré que des politiques de protection sociale bien conçues pouvaient faire une réelle différence dans la lutte pour éradiquer le travail des enfants.


Selon les dernières estimations, le nombre total d’enfants qui travaillent a baissé, en passant de 215 millions en 2008 à 168 millions en 2012.


Le Directeur général de l’OIT a souligné qu’il était nécessaire d’assurer la protection sociale, l’éducation obligatoire, formelle et de qualité pour tous au moins jusqu’à l’âge minimum d’accès à l’emploi, un travail décent pour les adultes et les jeunes en âge de travailler, une législation efficace et un dialogue social fort.


ONUDI


L’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) indique, dans un rapport, que la production industrielle mondiale était entrée dans une phase de croissance soutenue après une longue période de récession, avec une croissance de 5,1% au premier trimestre de 2014.  C’est le taux le plus élevé depuis plusieurs années.  


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel