22/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 22 MAI 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Déplacement du Secrétaire général en Chine


Le Secrétaire général a achevé aujourd’hui sa visite en Chine.  Il a commencé la matinée par un discours à l’Université Fudan de Shanghai, exhortant les étudiants à jouer un plus grand rôle dans la recherche des solutions aux défis mondiaux.  Il a ajouté qu’il attend de la Chine et de son Gouvernement qu’ils améliorent continuellement la dignité humaine.  Il a dit aux étudiants que nous avons besoin de travailler ensemble pour faire avancer les droits de l’homme, fondation de l’harmonie et de la stabilité dans le monde.


Le Secrétaire général s’est ensuite rendu à l’Institut de la culture calligraphique de Zhou Bin, étant lui-même un étudiant en calligraphie. 


Son dernier rendez-vous a été au Centre de Shanghai pour la santé de la mère et de l’enfant et un déjeuner en l’honneur de son initiative « Chaque femme, chaque enfant ».  Le Secrétaire général devrait être de retour à New York, plus tard au cours de la soirée.


Syrie


Le Conseil de sécurité n’a pas pu adopter aujourd’hui la résolution portant saisine de la Cour pénale internationale (CPI) sur la situation en Syrie.  Le projet de résolution a reçu 13 voix pour et 2 voix contre.  Le Vice-Secrétaire général, qui a brossé un tableau des derniers développements dans le pays, a rappelé que depuis trois ans, le Conseil de sécurité a été incapable de se mettre d’accord sur des mesures qui pourraient mettre fin à cette guerre « extraordinairement brutale ».  Il a aussi rappelé que le Secrétaire général a plaidé auprès des États membres du Conseil pour qu’ils mettent de côté leurs divergences de vues et travaillent enfin ensemble sur une approche commune qui pourrait mettre fin à ce « long cauchemar » dans lequel est plongé le peuple syrien. 


Situation humanitaire en Syrie


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que le convoi des institutions de l’ONU qui s’acheminait, les 8 et 9 mai, vers les zones assiégées de Nouboul, de Zahra et autres villages de Syrie ont contribué à ouvrir la voie aux organisations humanitaires qui peuvent désormais planifier leur aide aux populations dans le besoin dans le Gouvernorat d’Alep.


Les Nations Unies et leurs partenaires travaillent avec toutes les parties pour aider plus de 500 000 personnes dans le Gouvernorat, y compris dans les zones contrôlées par l’opposition, sous réserve de l’approbation des autorités du Gouvernement central de la Syrie.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a tenu aujourd’hui une réunion d’information sur la situation en Somalie avec le Représentant spécial du Secrétaire général dans le pays, M. Nicholas Kay.


Nigéria


Tard dans la soirée hier, le Secrétaire général a publié une déclaration dans laquelle il condamne dans les termes les plus fermes la dernière série d’attaques contre des civils au Nigéria. 


Mali


La Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) travaille en coordination avec les principaux partenaires internationaux, dont la CEDEAO, l’Union africaine et les membres du Conseil de sécurité, pour réfléchir à des mesures visant à formaliser le cessez-le-feu dans le pays et à encourager les parties à relancer le processus politique.


Le Gouvernement malien a décrété un cessez-le-feu hier dans la soirée après l’attaque des Forces de sécurité et de défense maliennes (FSDM) dans la ville de Kidal qui a conduit à de lourds combats avec le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et d’autres groupes armés.  Les villes du nord que sont Kidal et Menaka sont passées sous le contrôle du MNLA dont la présence est désormais signalée à Nefis, à Aguelhok et dans d’autres zones.


La Mission de l’ONU continue de travailler avec le Gouvernement et les groupes armés pour parvenir à la fin des hostilités, protéger les civils et relancer le processus politique.


Le Secrétaire général a appelé à une cessation immédiate des combats et a rappelé aux parties leur obligation de protéger les civils.


Situation humanitaire au Mali


À Kidal, un nombre estimé à 3 400 habitants aurait fui vers les zones rurales, l’Algérie et Gao, après l’irruption des combats.  Quelque 450 personnes sont déjà arrivées à Gao.


Les agences humanitaires envoient des articles de secours à Gao, étant donné que Kidal est inaccessible aux agents humanitaires qui travaillent dans d’autres villes.


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) envoient des kits médicaux et des kits pour l’eau et l’assainissement à partir de Bamako.


République centrafricaine


Le Représentant spécial du Secrétaire général en République centrafricaine, M. Babacar Gaye, a appelé aujourd’hui les anti-Balakas à déposer les armes et les ex-Séléka à se tenir prêts à intégrer le processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR).


Au cours d’une conférence de presse à Bangui, le général Gaye a indiqué que l’appui que la communauté internationale essaye d’apporter à la mobilisation en faveur du pays restera vain si les parties n’agissent pas de manière responsable pour une stabilité à long terme.


Le Représentant spécial a aussi manifesté l’appui de l’ONU à la mise en œuvre de la stratégie de réconciliation nationale qui a été présentée hier par le Gouvernement centrafricain à la communauté internationale. 


République démocratique du Congo (RDC)


L’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Mme Mary Robinson, était à Goma hier où elle a déclaré que de véritables progrès ont été enregistrés, en particulier sur le front militaire, mais que l’une des priorités est d’accélérer le processus de démobilisation et de réintégration des anciens rebelles, en particulier ceux qui ont fui en Ouganda et au Rwanda.


À la question de savoir si une amnistie potentielle encouragerait ces combattants à accélérer leur rapatriement en RDC, Mme Robinson a réitéré le fait que l’accord entre les pays de la région dispose qu’aucune amnistie ne sera accordée en cas de crimes contre l’humanité et autres crimes graves.


Biodiversité


La Journée internationale de la diversité biologique se tient aujourd’hui sur le thème de la « Diversité des îles ».


Dans son message, le Secrétaire général a dit que la biodiversité des îles se perd à un rythme sans précédent et que de nombreuses espèces risquent l’extinction. 


Balkans


L’eau commence à reculer en Bosnie-Herzégovine mais en Serbie, les risques d’inondation demeurent élevés.  Les agences de l’ONU ont indiqué qu’elles apportent un appui direct, avec trois vols remplis d’articles de secours totalisant presqu’un million de dollars pour ces deux pays.


Elles mobilisent aussi des volontaires et des experts, y compris dans les domaines de l’assainissement et des abris, pour appuyer les efforts des Gouvernements.


Thaïlande


Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général appelle à un retour rapide à l’ordre constitutionnel en Thaïlande. 


Burundi


À ce stade, le Secrétariat de l’ONU ne sait toujours rien des deux lettres que des ONG et des partis politiques lui auraient adressées.


Darfour


Lundi dernier, quelques personnes déplacées du camp de Kalma auraient volé des chèvres à des nomades arabes.  Dans un effort de médiation initié par la Mission de l’ONU (MINUAD), le lendemain, ces personnes ont accepté d’indemniser les nomades.  Quelques minutes après avoir quitté le camp, les nomades auraient tué par balles un déplacé fur de 30 ans et blessé un autre.  En représailles, les personnes déplacées ont encerclé le site de la police de la MINUAD et l’ont accusée de passivité.


Conférence de presse


Le Représentant spécial du Secrétaire général en Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, et le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), M. Yury Fedotov, ont donné une conférence de presse sur la Conférence de donateurs de haut niveau en soutien aux Cellules de lutte contre la criminalité transnationale organisée de l’Initiative côte de l’Afrique de l’Ouest.


La Rapporteure spéciale sur les droits de la femme en Afrique, Mme Sioyata Maiga, un membre de l’Instance permanente sur les question autochtones, Mme Valmaine Toki, et la Conseillère du Président de l’Assemblée générale pour la Conférence mondiale sur les peuples autochtones, Mme Myrna Cunnigham, ont aussi donné une conférence de presse sur la fin de la session de l’Instance permanente. 


Demain, ce sera au tour du Représentant permanent de l’Ukraine, M. Yuriy Sergeyev, de donner une conférence de presse.  Il s’exprimera sur l’élection présidentielle dans son pays et la situation politique actuelle.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel