19/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 19 MAI 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Voyage du Secrétaire général


Le Secrétaire général a rencontré aujourd’hui, le Président de la Chine, M. Xi Jinping.  Le Secrétaire général a dit sa gratitude à la Chine pour son fort soutien et sa contribution aux travaux que mènent les Nations Unies afin de promouvoir la paix, la sécurité, le développement durable et les droits de l’homme.


Avant de s’envoler pour Beijing dans l’après-midi, le Secrétaire général est intervenu au Shanghai Institute for International Studies, où il a souligné l’importance d’agir en faveur du développement durable et de la lutte contre les changements climatiques.


À Beijing, il a rencontré M. Wu Xinxiong, le Vice-Président de la Commission nationale pour le développement et la réforme.  Le Secrétaire général a également rencontré M. Li Keqiang, Premier du Conseil d’État.  Demain, le Secrétaire général retournera à Shanghai, où il participera au quatrième sommet de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie(CICA).


Mali: appel du Vice-Secrétaire général


Le Vice-Secrétaire général de l’ONU, M. Jan Eliasson, s’est, il y a quelques instants, entretenu par téléphone avec M. Ibrahim Boubacar Keïta, le Président du Mali.


Le Vice-Secrétaire général a exprimé son extrême inquiétude au sujet des violences qui ont lieu au cours du week-end et qui se sont traduites par la mort de huit civils à Kidal.  M. Eliasson a dit que les Nations Unies condamnaient ces atrocités.  Il a aussi transmis, au nom du Secrétaire général, ses sincères condoléances aux familles des victimes et au peuple malien dans son ensemble.


Le Vice-Secrétaire général a souligné l’importance de suivre une voie politique afin de résoudre la crise actuelle au Mali.  M. Eliasson a ajouté qu’il comprenait que les récentes attaques avaient entraîné une forte réaction émotionnelle au sein de nombreuses franges de la population.  Il a appelé au calme et a souligné la nécessité de diffuser les tensions.


Comme vous avez pu le voir au cours du week-end, la Mission de l’ONU au Mali a également publié plusieurs déclarations condamnant les attaques de Kidal en les qualifiant de violations flagrantes des Accords de Ouagadougou.


Soudan du Sud


Juste une mise à jour sur la situation dans laquelle se trouve la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).  La Mission indique que la situation d’ensemble sur tout le territoire du pays est relativement calme pour l’instant.  Néanmoins, la Mission a reçu des informations faisant état d’échanges de tirs la nuit dernière au nord de la ville de Wau, dans l’ouest de l’État du Bahr el Ghazal.  Elle fait aussi état de tirs sporadiques survenus samedi soir et provenant de la rive occidentale du Nil, et qui ont visé des objectifs situés vers Renk, dans l’État du Haut-Nil.


La MINUSS parle aussi des restrictions de mouvements et de harcèlements contre le personnel de l’ONU, qui se poursuivent.  Dans l’ensemble, près de 85 000 civils déplacés sont protégés par la Mission à travers le pays.


Également depuis le Soudan du Sud, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) indique que le nombre de cas de choléra augmente rapidement au Soudan du Sud et que la maladie, hautement contagieuse, semble se propager.


Depuis le déclenchement de l’épidémie de choléra dans la capitale Juba en fin de semaine dernière, le nombre de cas double chaque jour, avec des nouveaux cas signalés dans deux États supplémentaires, celui de Jonglei et celui du Haut-Nil.  


L’UNICEF indique qu’après la confirmation du premier cas à Juba, il y a quatre jours, plus de 130 cas supplémentaires sont actuellement traités.  Trois morts ont été confirmés, et des douzaines d’enfants figurent parmi les personnes affectées.


En réponse à l’éruption du choléra, l’UNICEF a aidé à établir un Centre de traitement du choléra (CTC) à l’hôpital de Juba.  Il fournit aussi une assistance permettant de sauver des vies, dont des fournitures médicales, des tenues et équipements de protection, et étend ses mesures préventives afin d’enrayer une plus ample épidémie à travers le pays.


Mais l’UNICEF indique qu’il a urgemment besoin de 10 millions de dollars pour continuer ses opérations visant à sauver des vies et déployer les efforts de prévention de choléra.


Balkans


Concernant les Balkans, et notamment les inondations en Serbie, Bosnie-Herzégovine et en Croatie, qui selon les dernières informations ont causé la mort de 36 personnes et forcé l’évacuation de dizaines de milliers, la Coordonnatrice des secours d’urgence de l’ONU, Mme Valerie Amos, a déclaré la nuit dernière, qu’elle était inquiète par l’impact de ces crues sur la population, alors que beaucoup de gens sont sans électricité ni eau potable et font face à des menaces de santé.


Nos collègues humanitaires indiquent que les pluies ont diminué et que les niveaux d’eau de la plupart des rivières commencent lentement à baisser –à l’exception de la rivière Sava qui continue de poser une menace– mais que de nombreuses zones sont toujours physiquement isolées et ne peuvent être atteintes par hélicoptère ou bateau.


Dans les trois pays affectés, les gouvernements conduisent la réponse à apporter aux inondations, en distribuant de la nourriture et autres secours, et fournissent des abris d’urgence à la population.  Les Nations Unies et les partenaires humanitaires ont offert leur assistance aux autorités.  Le Bureau de la Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a dispatché une équipe de coordination et d’évaluation de la catastrophe en Serbie, alors que des fournitures permettant de sauver des vies sont expédiées depuis Brindisi, en Italie.


Des équipes du Programme alimentaire mondial (PAM), de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), ainsi que du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de l’Organisation internationale pour la migration travaillent avec les autorités pour aider à évaluer les besoins de la population, lui fournir de la nourriture, de l’eau potable et de l’aide en matière sanitaire et aider au déblaiement des débris.


Le PAM a également effectué une seconde livraison d’articles de secours d’urgence en Serbie aujourd’hui.  Un premier vol charter est arrivé à Belgrade la nuit dernière.


Un autre vol est programmé aujourd’hui en direction de Tuzla, en Bosnie-Herzégovine, où le PAM prévoit de distribuer une aide alimentaire aux 150 000 personnes les plus vulnérables affectées par les inondations.  Le PAM fournit plus d’informations et de détails sur la question sur son site Internet.


Iraq


Depuis l’Iraq, le Représentant spécial du Secrétaire général pour ce pays, M. Nickolay Mladenov, a salué l’annonce par la Haute Commission électorale indépendante des résultats préliminaires des élections du 30 avril.


Il a dit que le peuple de l’Iraq s’est exprimé et a appelé tous les représentants élus à travailler ensemble pour l’avenir de l’Iraq.  M. Mladenov a réaffirmé que les Nations Unies sont prêtes à continuer de travailler étroitement avec les membres du Parlement nouvellement élus dans la poursuite des réformes nécessaires pour renforcer encore plus le processus démocratique et s’attaquer aux priorités du pays.


Nous attendons aussi une déclaration du Secrétaire général sur la question plus tard dans la journée.


Liban


Depuis le Liban, le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour le Liban, M. Ross Mountain, indique que le pays a urgemment besoin du soutien de la communauté internationale pour faire face à l’afflux croissant de réfugiés syriens.  Plus d’un million de réfugiés syriens ont été enregistrés au Liban, et environ 50 000 nouveaux réfugiés continuent d’être enregistrés par le HCR chaque mois.  La déclaration a été faite par M. Mountain à Genève aujourd’hui.  À ce rythme, indique-t-il, le Liban pourrait avoir 1,5 million de réfugiés d’ici à la fin de l’année.


L’appel humanitaire pour le Liban visant à trouver 1,7 milliard de dollars n’a été financé qu’à 17% jusqu’ici.  M. Mountain a indiqué que l’on ne peut pas s’attendre à ce que le Liban continue de faire face à cette situation sans une plus grande aide extérieure.


Syrie


Nous vous rappelons que nous avons publié une déclaration du Secrétaire général exprimant son inquiétude sur la question de l’approvisionnement en eau d’Alep.  Elle a été publiée tard dans la nuit de vendredi. 


Nigéria


Concernant le Nigéria, la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, a rencontré l’équipe de pays des Nations Unies à Abuja, au Nigéria, aujourd’hui, durant la visite qu’elle effectue dans le pays pour montrer sa solidarité avec les écolières et les familles affectées par les enlèvements survenus à Chibok.


Elle a dit qu’elle avait rencontré les membres de la société civile du Nigéria et discuté de leurs principales inquiétudes, y compris l’anxiété au sujet de l’effondrement potentiel du système d’éducation, et la peur de certains parents d’envoyer leurs enfants à l’école.  Elle les a assurés que l’ONU travaillerait avec eux pour s’assurer qu’il n’y ait aucun retour en arrière en matière d’éducation des filles au Nigéria.  Et elle a mentionné le besoin de traiter les traumatismes et de fournir des écoles sûres aux communautés à travers le pays.


Nigéria-FNUAP


Également au sujet du Nigéria, M. Babatunde Osotimehin, le Directeur Exécutif du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), a dit aujourd’hui que le FNUAP conduira la coalition des partenaires, afin de fournir une thérapie psychosociale en vue de stabiliser moralement les parents des victimes au Nigéria et se préparer à offrir l’assistance nécessaire à leurs enfants, lorsqu’ils seront libérés.


Nous avons plus d’informations sur le site du FNUAP.


PAM-Mourinho


Nos collègues au PAM ont annoncé aujourd’hui la nomination de M. José Mourinho, Manager du Football Club de Chelsea, de la première division anglaise, en tant que leur Ambassadeur contre la faim.


Il utilisera son statut afin de sensibiliser le grand public sur les travaux que mène le FNUAP pour sauver des vies et mettre en œuvre le «  Défi Faim zéro », dont l’objectif est d’éliminer la faim au cours de notre génération.


Organisation mondiale de la Santé


L’Assemblée annuelle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est ouverte ce matin à Genève.  Dans ses remarques d’ouverture, le Directrice exécutive de l’OMS, Mme Margaret Chan, a souligné que le principal défi en matière de santé à travers le monde en ce moment comprend la propagation internationale du virus poliomyélitique sauvage, l’éruption de l’épidémie à virus Ebola en Guinée, et les défis persistants en matière de maladies non contagieuses, comme le diabète et l’obésité.  Le docteur Chan a indiqué que la santé occupe une place primordiale dans le programme de développement pour l’après-2015.


Sa déclaration complète est disponible sur le site de l’OMS.


Nomination par le Secrétaire général


Le Secrétaire général a nommé aujourd’hui le général Hafiz Masroor Ahmed, du Pakistan, en tant que son nouveau Commandant de la force de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).  )


Conférence de presse aujourd’hui


À 13 h 30 aujourd’hui, aura lieu une conférence de presse de l’Instance permanente sur les questions autochtones sur la prochaine Conférence mondiale sur les peuples autochtones et les droits de l’homme.

Demain, je serai heureux d’accueillir ici la Porte-parole du Président de l’Assemblée générale qui sera avec nous pour nous parler de l’événement de haut niveau de l’Assemblée générale sur la « Contribution de la coopération Nord-Sud, Sud-Sud, et triangulaire, et des TIC pour le développement à la mise en œuvre du programme de développement pour l’après-2015 », qui aura lieu plus tard au cours de ce mois.


Après cela, nous entendrons le docteur Kim Eva Dickson, Conseillère de l’UNICEF en matière de santé maternelle et infantile, et le professeur Joy Lawn, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, qui sont coauteurs de l’ouvrage « Every Newborn Series ».


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel