13/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 13 MAI 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Lakhdar Brahimi


Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes répond aux journalistes après sa réunion avec le Conseil de sécurité dans l’après-midi.


Voyage du Secrétaire général en Suède


Le Secrétaire général se rend dans quelques heures en Suède pour participer au Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD).


Il prendra demain la parole à la séance d’ouverture du Forum et sera reçu en audience par le Roi et la Reine au Palais royal.


Il s’entretiendra également avec la Princesse héritière dans le cadre de la conférence, et aura des discussions avec le Premier Ministre.


Le Secrétaire général devrait être de retour à New York jeudi après-midi.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a tenu ce matin un débat sur la Libye et a entendu un exposé de la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Mme Fatou Bensouda, sur l’état des travaux de la Cour dans le pays. 


Cet après-midi, le Conseil de sécurité tient des consultations sur la Syrie.


Nigéria


Le Représentant de haut niveau du Secrétaire général pour le Nigéria et Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, a rencontré hier des représentants des Nations Unies et des membres de la communauté diplomatique à son arrivée à Abuja, au Nigéria. 


Les discussions ont porté sur la manière dont l’ONU peut appuyer les efforts des autorités visant à ramener en toute sécurité les filles enlevées dans leurs familles et à faciliter leur réinsertion. 


Au cours des prochains jours, M. Djinnit s’entretiendra avec le Président, M. Goodluck Jonathan, et des hauts responsables du Gouvernement.


Le Secrétaire général, dans son allocution, à la presse hier après-midi, a déclaré que la menace posée par Boko Haram n’était pas un problème isolé.  Elle nous oblige à renforcer la lutte contre le terrorisme et nos efforts contre la piraterie, le trafic d’êtres humains et le commerce illicite de drogues.  Dans une région avec des frontières poreuses, elle exige le renforcement de la coopération régionale.


Il a ajouté qu’alors que nous nous concentrons sur le sauvetage des jeunes filles, il convenait également d’aider celles qui ont réussi à s’échapper.  Avec des conseils, nous pouvons compléter le soutien à leurs familles et communautés.


Lampedusa


Après un nouveau naufrage en Méditerranée, au large de l’île italienne de Lampedusa, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a exhorté les gouvernements à travers le monde à fournir des alternatives légales aux traversées dangereuses en mer.


Ces alternatives pourraient inclure la réinstallation, l’admission humanitaire et la facilitation de l’accès au regroupement familial.  Les gouvernements ont également été invités à ne pas prendre des mesures punitives ou dissuasives telles que la détention des personnes en quête de sécurité.


Le HCR estime que plus de 170 personnes ont trouvé la mort en mer en tentant d’atteindre l’Europe en 2014, y compris au large de la Grèce, de la Libye, de l’Italie et dans les eaux internationales.


Chypre


Le Bureau du Porte-parole n’a pas de commentaire à faire sur le verdict prononcé par la Cour européenne des droits de l’homme.  Il souligne l’importance de trouver une solution politique à la question de Chypre par des négociations. 


Le Secrétaire général a exprimé son engagement personnel à appuyer les pourparlers et il espère que la nouvelle phase, qui a commencé ce mois, portera des fruits.


Sri Lanka


En réponse à une question posée hier, le Secrétaire général et le Président du Sri Lanka, dans une déclaration commune en 2009, ont dit que répondre aux aspirations et doléances de toutes les communautés était d’une importance fondamentale pour le développement du Sri Lanka.  


Les Nations Unies exhortent tous les Sri-Lankais à engager un large dialogue pour la réconciliation durable, la paix et le développement du pays.


Accès à l’Internet sans fil


Au sujet des plaintes formulées hier concernant l’accès au WiFi, apparemment, une application sur le réseau invité a entraîné une utilisation extraordinairement élevée du processeur de pare-feu, qui à son tour, a ralenti le système sur le réseau à un niveau anormalement bas.


Les ingénieurs réseau de l’ONU ont mené une enquête pour identifier l’application qui était à l’origine du problème et à en déterminer la cause.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel