12/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 12 MAI 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Stephane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Conseil de sécurité


À 15 heures, aujourd’hui, le Secrétaire général qui a visité la semaine dernière le Soudan du Sud, informe le Conseil de sécurité, d’abord au cours d’une séance publique et ensuite pendant des consultations concernant la situation dans ce pays.  Il répond ensuite aux questions des journalistes à la sortie des consultations aux environs de 16 h 45.


Le Conseil de sécurité s’est réuni ce matin sur la République centrafricaine pour entendre un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (BRENUAC), M. Abou Moussa. 


Il s’agissait de son dernier exposé au Conseil à ce poste, et il a souligné que la situation en République centrafricaine demeurait fragile, le pays continuant d’avoir besoin du soutien de la communauté internationale, en particulier des Nations Unies.  (Voir communiqué de presse CS/11390)


Soudan du Sud


La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a fait état d’incidents relatifs à des combats entre l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) et les forces de l’opposition dans certaines régions de l’État de l’Unité et de l’Etat du Haut-Nil, ce week-end, en violation de l’accord signé par le Président Salva Kiir et l’ancien Vice-Président Riek Machar vendredi dernier à Addis-Abeba, en Éthiopie.  Une déclaration qui salue cet accord a été publiée vendredi soir.  (Voir communiqué de presse SG/SM/15834)


La Mission signale que les deux parties se sont affrontées hier à l’ouest de Bentiu dans l’État de l’Unité.  Des coups de feu, ainsi que plusieurs explosions, ont également été signalés près de l’enceinte de la Mission à Bentiu où plus de 23 000 civils sont protégés.  La Mission condamne les combats et demande aux parties de mettre immédiatement en œuvre les engagements qu’elles ont signés et de cesser toutes les hostilités.


Le Coordonnateur humanitaire pour le Soudan du Sud, M. Toby Lanzer, a publié samedi une déclaration soulignant que les agences de l’ONU et les organisations non gouvernementales devaient continuer à intensifier les opérations afin de répondre aux besoins des communautés en situation d’insécurité alimentaire, les personnes déplacées par le conflit et les réfugiés coupés de toute assistance.


Sur la base d’une nouvelle analyse selon laquelle le conflit au Soudan du Sud précipite le pays vers une famine catastrophique, le Programme alimentaire mondial (PAM) prévoit d’étendre ses programmes d’urgence pour atteindre 3,2 millions de personnes cette année avec une aide alimentaire d’urgence.


Syrie


Les organismes humanitaires des Nations Unies et le Croissant-Rouge arabe syrien ont pu fournir des secours d’urgence à des hommes, femmes et enfants dans six villes difficiles d’accès du nord-ouest d’Alep pendant deux jours la semaine dernière.  Les travailleurs humanitaires de l’ONU et du Croissant-Rouge ont distribué des aliments, de la nourriture et une assistance en matière d'hygiène, le 8 mai à Kfar Hamra, Maaret Elartiq, Hariten et Hayyan, puis le 9 mai à Nabeul et Zahraa.


Le Coordonnateur humanitaire pour la Syrie, M. Yacoub El Hillo, a déclaré que les efforts déployés par l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires pour avoir accès aux civils, où qu'ils se trouvent, se poursuivraient.  Chaque civil touché en Syrie a le droit à une vie de dignité jouissant de ses besoins humanitaires de base, a déclaré M. El Hillo.


Les organismes humanitaires des Nations Unies continuent de faire appel à toutes les parties au conflit en vue de faciliter l’accès aux civils touchés et à assurer la sûreté et la sécurité des travailleurs humanitaires.


Iraq


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Nickolay Mladenov, demeure préoccupé par des rapports constatant l’augmentation d’activités armées à Falloujah et en particulier par leurs conséquences sur les civils.


Il a dit que tous les efforts devaient être faits pour veiller à l’arrêt des hostilités afin que les gens puissent rentrer chez eux et commencent la reconstruction.  Il est essentiel que les personnes touchées par les combats reçoivent l’aide humanitaire.


Depuis le déclenchement de la violence, l’ONU a livré plus de 15 000 colis de vivres, des couvertures et des tentes, et près de 38 000 équipements en matière d’eau, assainissement et hygiène pour tous (WASH), ainsi que des kits d’hygiène, atteignant un total de plus de 233 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays qui ont été touchées par les combats à Anbar et et les inondations à Abu Ghraib.


Nigéria


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, après sa désignation comme Représentant de haut niveau au Nigéria, est arrivé aujourd’hui à Abuja où il doit rencontrer de hauts responsables gouvernementaux.


Il doit rencontrer le Président, M. Goodluck Jonathan, et d’autres hauts responsables du Gouvernement au cours des prochains jours.


M. Djinnit discutera de la façon dont l’ONU pourra soutenir plus efficacement les efforts des autorités pour un retour en toute sécurité des écolières enlevées dans le nord du Nigéria.


Liban


Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, M. Derek Plumbly, a rencontré aujourd’hui le Président du Parlement libanais, M. Nabih Berri.  Ils ont débattu de la situation au Liban et des questions liées à la résolution 1701 (2006).


Dans sa réponse aux questions des journalistes, M. Plumbly a déclaré que le processus de l’élection présidentielle se trouvait maintenant dans une phase cruciale, moins de deux semaines avant le 25 mai.


Il a souligné que le processus électoral était entièrement libanais et devait rester exempt de toute ingérence étrangère.  Il a indiqué que les amis du Liban au sein de la communauté internationale avaient un vif intérêt dans la réussite du processus, qui doit respecter les délais et être conforme à la pratique constitutionnelle.


Instance permanente sur les questions autochtones


Le Secrétaire général a prononcé un discours à la cérémonie d’ouverture de la treizième session de l’Instance permanente sur les questions autochtones.


Il a déclaré que l’Instance permanente était un mécanisme essentiel visant à garantir que la communauté internationale entende les voix et les préoccupations, les espoirs et les aspirations des peuples autochtones dans chaque partie du monde.


Il a ajouté que forger des solutions gagnant-gagnant pour tous était de la responsabilité et le défi de tous les acteurs.


Le Secrétaire général a également exhorté les États Membres à reconnaître le rôle central des peuples autochtones concernant les questions des changements climatiques, en disant que leurs connaissances et leurs pratiques traditionnelles pourraient aider à combler l’écart entre les émissions de gaz à effet de serre et nous conduire vers un avenir plus durable.


Organisation mondiale de la Santé


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé aujourd’hui son « Rapport de situation sur l’alcool et la santé ».  L’OMS estime que, dans le monde, 3,3 millions de décès en 2012 furent dus à des usages nocifs de l’alcool.


Le rapport souligne que la consommation d’alcool peut non seulement entraîner une dépendance, mais augmente également le risque de développer plus de 200 maladies, y compris la cirrhose du foie et le cancer.


Généralement, l’Europe est la région où la consommation d’alcool par habitant est la plus forte, certains de ses pays ayant des taux de consommation particulièrement élevés.


L’analyse des tendances montre que le niveau de consommation était stable au cours des cinq dernières années dans la région, ainsi qu’en Afrique et dans les Amériques, bien que des augmentations aient été signalées en Asie du Sud-Est et dans la région du Pacifique occidental.


Aviation


À Montréal, une réunion spéciale de deux jours convoquée par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) sur le suivi global des vols des compagnies aériennes a commencé aujourd’hui.


Les États et les groupes industriels doivent examiner la nécessité d’un système de suivi mondial des vols des transporteurs aériens.


Les résultats de cette réunion seront présentés lors d’une conférence de presse demain après-midi à Montréal.


Nominations


Deux nominations ont été annoncées aujourd’hui au Département des opérations du maintien de la paix.


Le Secrétaire général a nommé le général de division Kristin Lund, de la Norvège, au poste de Commandant de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP).


Elle succèdera en août au général Chao Liu, de la Chine, à qui le Secrétaire général rend hommage pour son dévouement, son professionnalisme et son leadership.


Le général Lund deviendra la première femme à la tête d’une force, de l’histoire des Nations Unies. 


Le Secrétaire général a également nommé Mme Kim Bolduc, du Canada, comme sa Représentante spéciale pour le Sahara occidental.  Mme Bolduc succède à M. Wolfgang Weisbrod-Weber, de l’Allemagne, à qui le Secrétaire général exprime sa gratitude pour son solide leadership et son dévouement au service des Nations Unies.


Conférence de presse aujourd’hui


À 13 h 30, a lieu une conférence de presse de l’Instance permanente sur les questions autochtones.


Demain à 12 h 45, aura lieu une conférence de presse du Représentant de l’UNICEF en République centrafricaine, M. Souleymane Diabaté.  Il parlera de la situation humanitaire dans ce pays et de ses conséquences sur les enfants.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel