30/1/2014
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 30 JANVIER 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint par intérim, du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Déplacement du Secrétaire général


Le Secrétaire général a rencontré aujourd’hui à Berlin la Chancelière allemande, Mme Angela Merkel, avec qui il a discuté du développement, des droits de l’homme, du désarmement et des questions liées à la consolidation de la paix.  Il a dit qu’il a invité la Chancelière à participer au Sommet sur le climat, convoqué le 23 septembre au Siège de l’ONU à New York, pour mobiliser l’action et la volonté politique autour du nouvel accord sur les changements climatiques dont le monde a tant besoin.


Plus tôt dans la journée, le Secrétaire s’est entretenu avec le Ministre allemand des affaires étrangères, M. Frank-Walter Steinmeier, et a dit à la presse qu’ils avaient discuté de la situation en matière de sécurité en Syrie, au Moyen-Orient, au Soudan du Sud, en Afrique centrale et de beaucoup d’autres domaines d’intérêt mutuel.


Dans la matinée, le Secrétaire général a prononcé un discours à la cérémonie organisée pour lancer les travaux du Conseil consultatif scientifique de haut niveau.  Il a dit aux scientifiques réunis que pendant trop longtemps nous n’avons fait que brûler et gaspiller pour atteindre la prospérité.  Ce modèle n’est pas viable, a-t-il prévenu, avant d’ajouter que le Conseil représente les meilleures compétences scientifiques du monde et qu’il donnera des conseils indispensables sur l’interface entre la science et la politique pour le développement durable. 


Syrie


Le Représentant spécial conjoint pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, a dit aujourd’hui à Genève que les parties syriennes ont eu de longues discussions sur le terrorisme.


Il n’a pas caché sa déception de voir que l’aide humanitaire n’est toujours pas admise à Homs mais a ajouté que les négociations sur la manière de sortir les gens de la ville et de leur apporter l’aide se poursuivent.


À la presse à Berlin, le Secrétaire général a avoué que personne ne pensait que les pourparlers de paix seraient un processus facile.  Il faut plus de patience, a-t-il conseillé.


UNRWA


Aujourd’hui, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA,), a distribué plus de 1 000 colis de nourriture au camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk à Damas.  C’est la première aide qui entre dans le camp depuis le 21 janvier, quand l’agence avait distribué 138 colis.


L’UNRWA s’est dit encouragé par la fourniture de cette aide et par la coopération des parties sur le terrain.  Il a dit espérer continuer et augmenter substantiellement la quantité de l’aide, étant donné que le nombre de personnes dans le besoin se chiffre à des dizaines de milliers, dont 18 000 Palestiniens, y compris des femmes et des enfants.


Sommet de l’Union africaine


Le Vice-Secrétaire général a prononcé aujourd’hui un discours à l’assemblée de l’Union africaine, à Addis-Abeba, et a dit que le monde a besoin de la vitalité, de l’esprit d’entreprise et de la diversité de l’Afrique.


Il a parlé des crises en Afrique, se disant profondément préoccupé par le Soudan du Sud.  Il a estimé que les efforts combinés doivent désormais se concentrer sur la protection des civils, les violations massives des droits de l’homme et la facilitation de l’aide humanitaire.  Il a exhorté les parties à adhérer strictement à l’accord de cessation des hostilités signé la semaine dernière et à intensifier les efforts de réconciliation et de paix.


Le Vice-Secrétaire général a aussi parlé des préoccupations face à la République centrafricaine, disant que notre objectif commun devrait être de mettre fin aux affrontements horribles entre Chrétiens et Musulmans et de rétablir les relations harmonieuses qui existaient depuis si longtemps entre les deux communautés.  Il a ajouté que nous devons agir immédiatement pour prévenir d’autres atrocités.  Le Vice-Secrétaire général a pointé le doigt sur le manque de fonds dont souffre la force internationale, MISCA, et a encouragé tous les États Membres de l’ONU à se montrer généreux à la conférence d’annonces de contribution prévue samedi.


Soudan du Sud


La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a indiqué qu’elle a mené 264 patrouilles militaires et 61 patrouilles de police dans divers endroits du pays, ces dernières 24 heures.


À Leer, dans l’État de l’Unité, la Mission a reçu des informations crédibles sur des combats dans la ville mais elle n’a pas été en mesure de vérifier et de confirmer ces faits, de manière indépendante.


La Mission essaye toujours de vérifier les informations sur les violations des droits de l’homme, de collecter des preuves et de documenter les abus des droits de l’homme et les violations du droit international humanitaire dans plusieurs endroits, dont dans la capitale Juba et Bord, dans l’État de Jonglei.


À ce jour, 1 000 soldats et policiers de la Mission protègent plus de 10 000 civils dans leurs camps à Bor.


En tout, quelque 79 000 civils ont trouvé refuge dans huit bases de l’ONU à travers le pays.


République centrafricaine


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que la situation reste tenue, en particulier à Bangui, la capitale.


Il a souligné que quelque 825 000 personnes sont toujours éloignées de chez elles, dont 400 000 à Bangui.


L’OCHA a dit aussi que l’amélioration de la situation en matière de sécurité est essentielle si l’on veut que les agences humanitaires aient un accès satisfaisant aux populations dans les provinces en dehors de Bangui.


L’OCHA a ajouté que selon les organisations qui travaillent sur les questions de protection, la mise en place d’un système global à Bangui et dans d’autres endroits est une priorité pour identifier, document, tracer et réunifier les enfants non accompagnés et séparés de leur famille et pour lancer des campagnes publiques de sensibilisation à la séparation des familles.


Le travail du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) sur l’identification et la vérification de l’identité des filles et des garçons associés aux groupes armés a conduit à la libération de 23 enfants, cette semaine.  Un total de 229 enfants a été libéré depuis mai 2013.


Conseil de sécurité


Lors d’une séance publique, le Conseil de sécurité a prorogé le mandate de la Force des Nations Unies à Chypre (UNFICYP), jusqu’au 31 juillet 2014.


Il a aussi décidé de renouveler, jusqu’en février 2015, les mesures liées à l’embargo sur les armes imposés par le paragraphe 1 de la résolution 1807 (2008), sur la République démocratique du Congo (RDC).  .


Cambodge


Lundi dernier, le Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques, M. Miguel de Serpa Soares; la Contrôleuse des Nations Unies, Mme Maria Eugenia Casar; et l’Expert spécial du Secrétaire général sur l’assistance de l’ONU aux procès des Khmer rouges, M. David Scheffer, se sont entretenus avec le Vice-Premier Ministre cambodgien.


Ils ont convenu de continuer leur coopération sur les questions liées aux chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens et réaffirmé leur engagement à mettre fin à l’impunité pour les atrocités commises par l’ancien régime Khmer rouge.


Ils ont aussi exprimé leur détermination à surmonter les défis financiers auxquels sont confrontées les chambres pour éviter tout retard dans le processus judiciaire et assurer le bien-être du personnel local et international.


Le Vice-Premier Ministre du Cambodge a confirmé que son gouvernement sera en mesure de débloquer une somme de 1,1 million de dollars pour couvrir les salaires du personnel national pendant le premier trimestre de 2014.


Il a exprimé l’avis de son gouvernement sur la nécessité d’établir aussi vite que possible une feuille de route claire de la stratégie d’achèvement des travaux des Chambres.


Nomination


Le Secrétaire général a nommé M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, de la Mauritanie, Représentant spécial adjoint et chef adjoint de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, en remplacement de M. Georg Charpentier, de la Finlande, qui occupait ce poste depuis octobre 2011.  .


Climat


Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a publié aujourd’hui le rapport d’évaluation de son Groupe de travail 1.


Le rapport conclut que le réchauffement du système climatique est sans équivoque tout comme l’influence de l’homme sur ledit système.  Le rapport dit aussi que limiter les changements climatiques exigera des réductions substantielles et constantes des émissions de gaz à effet de serre.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel