24/7/2014
Secrétaire général
SG/SM/16046

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE DIT HORRIFIÉ PAR L’ATTAQUE CONTRE UNE ÉCOLE DE L’UNRWA À GAZA QU’IL CONDAMNE FERMEMENT


La déclaration suivante a été faite aujourd’hui par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Je suis horrifié d’apprendre l’attaque d’une école de l’UNRWA à Beit Hanoun, dans le nord de Gaza où des centaines de personnes avaient trouvé refuge.


Nombre d’entre elles ont été tuées, notamment des femmes, des enfants, ainsi que des membres du personnel de l’ONU.


Les circonstances ne sont pas encore claires.  Je condamne fermement cet acte.


Tout au long de la journée, les membres de notre personnel tentaient d’organiser une trêve humanitaire afin que des civils puissent être évacués.


J’adresse mes condoléances les plus sincères aux familles des victimes et à celles des centaines de Gazaouis innocents qui ont été tués de manière tragique suite au cours de l’assaut massif israélien.


Lorsque je suis intervenu, depuis Ramallah, devant le Conseil de sécurité, il y a à peine deux jours, j’avais condamné les tirs de roquettes du Hamas et appelé Israël à agir au mieux pour éviter toute attaque contre les locaux de l’ONU où des civils ont trouvé refuge.  Plus de 100 000 Gazaouis, soit 5% de la population totale, ont cherché refuge dans des locaux de l’UNRWA.


Je souligne une fois de plus que toutes les parties doivent s’acquitter de leurs obligations  en vertu du droit international humanitaire afin de respecter le caractère sacré de la vie des civils, l’inviolabilité des locaux de l’ONU et d’honorer leurs obligations à l’égard des travailleurs humanitaires.


L’attaque perpétrée aujourd’hui souligne à quel point il est impératif de mettre un terme aux tueries et d’agir maintenant.


Depuis Erbil, je vais continuer de travailler avec les partenaires internationaux et régionaux pour aider à la conclusion d’un accord visant à faire cesser les combats, dès que possible, pour les populations de Gaza et d’Israël.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel