17/7/2014
Secrétaire général
SG/SM/16037

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EXHORTE LES PARTIES À METTRE FIN IMMÉDIATEMENT AUX HOSTILITÉS À GAZA ET À FAIRE DAVANTAGE POUR PROTÉGER LES CIVILS


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général est alarmé par la grave escalade, aujourd’hui, des violences à Gaza, en particulier la reprise de tirs de roquettes contre Israël et l’offensive terrestre engagée par Israël à Gaza, en dépit de ses appels répétés à la retenue.  Il se dit déçu par le fait qu’en dépit des efforts des Nations Unies, les parties ne pourraient bâtir sur la pause humanitaire prometteuse qui a été observée aujourd’hui pour parvenir à un cessez-le-feu durable.


Cette escalade augmentera, inévitablement, les terribles souffrances que subit déjà la population civile affectée.  Le Secrétaire général appelle à mettre fin immédiatement aux tirs aveugles de roquettes lancés par le Hamas contre Israël et aux représailles israéliennes.  Il demande aux parties de faire tout leur possible pour assurer la protection des civils, ainsi que celle du personnel et des locaux des Nations Unies, et de faciliter l’accès de l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoin.  Toutes les parties doivent respecter le droit international humanitaire et les droits de l’homme.  Toute violation de ces obligations engagera la responsabilité de ses auteurs.


Avant même l’offensive terrestre à Gaza aujourd’hui, un nombre regrettable d’incidents causant des pertes en vies humaines, dont la mort terrible de quatre garçons palestiniens sur la plage de Gaza City, se sont produits.  Le Secrétaire général appelle Israël à faire davantage pour prévenir la mort de civils.


Ces développements compliquent les efforts de l’Égypte et d’autres acteurs pour mettre fin aux violences.   Le Secrétaire général réitère son appel pour une cessation immédiate des hostilités et exhorte les partenaires internationaux et régionaux à exercer toute leur influence possible pour mettre fin immédiatement aux souffrances et au bain de sang.  Il continuera à déployer ses efforts à cette fin.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel