27/5/2014
Secrétaire général
SG/SM/15886
AFR/2903
PKO/406

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DU MANDAT RÉVISÉ DE LA MINUSS EN VUE D’ASSURER UNE MEILLEURE PROTECTION DES CIVILS ET UN ACHEMINEMENT PLUS SÛR DE L’AIDE HUMANITAIRE


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:


Le Secrétaire général se félicite de l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2155 (2014) sur le Soudan du Sud, qui établit les nouvelles priorités du mandat de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) pour assurer la protection des civils, pour suivre et enquêter sur la situation des droits de l’homme et pour créer les conditions d’acheminement de l’aide humanitaire, et augmente les effectifs militaires de la Mission à hauteur de 12 500 comme il le demande dans son dernier rapport sur le Soudan du Sud.


Le Secrétaire général se félicite également du déploiement au sein de la MINUSS d’une équipe spéciale de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) en appui à la protection des civils et au Mécanisme de suivi et de vérification établi en vertu de l’Accord de cessation des hostilités du 23 janvier 2014.


Le Secrétaire général souligne l’importance de ce nouveau mandat pour instaurer la paix et la sécurité au Soudan du Sud et réitère que chaque effort soit entrepris par des contributeurs potentiels pour déployer tous les effectifs militaires, de police et facilitateurs au sein de la Mission, dès que possible.


Le Secrétaire général rappelle aux parties qu’il leur incombe en premier lieu de protéger les civils de la violence et de mettre fin à l’impunité.  Il exhorte les parties à mettre en œuvre les accords qu’elles ont signés le 23 janvier 2014, et comme elles l’ont réaffirmé le 9 mai 2014, sans plus tarder, à faire preuve de volonté politique afin de faire progresser le processus politique et d’assurer leur pleine coopération à la MINUSS pour lui permettre de s’acquitter de son mandat.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel