8/5/2014
Communiqué de presse
SG/SM/15828
AFR/2878

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST PROFONDÉMENT PRÉOCCUPÉ PAR LE SORT DES JEUNES FILLES ENLEVÉES DANS L’ÉTAT DE BORNO, AU NIGÉRIA,

ET SUIT DE TRÈS PRÈS L’ÉVOLUTION DE LA SITUATION


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général est profondément inquiet du sort des écolières récemment enlevées dans l’État de Borno, situé dans le nord-est du Nigéria.  Il partage l’angoisse des familles des jeunes filles et du peuple nigérian en cette période de traumatisme.


Le Secrétaire général réitère que le ciblage d’enfants et d’établissements scolaires est contraire au droit international et ne saurait sous aucun prétexte être justifié.


Le Secrétaire général suit la situation de près et réaffirme l’engagement constant des Nations Unies dans l’appui aux efforts déployés par le Nigéria afin de faire face aux défis internes.  Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties concernées que le droit international relatif aux droits de l’homme et le droit international humanitaire doivent être pleinement respectés.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel