30/4/2014
Communiqué de presse
SG/SM/15810

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

SYRIE: LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU CONDAMNE FERMEMENT L’ATTENTAT PERPÉTRÉ HIER EN SYRIE

ET LANCE UN APPEL À L’ARRÊT DE LA VIOLENCE ET À UNE SOLUTION POLITIQUE AU CONFLIT


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts l’attentat à la voiture piégée et les tirs de mortier qui ont eu lieu hier dans le quartier de Zahra, dans le centre de Homs, et qui ont causé des dizaines de morts et de blessés parmi la population civile.  À Damas, des tirs de mortier ont à nouveau visé des zones civiles, frappant un institut technique.  Ce sont des actes de terreur affreux contre des civils innocents.


Le Secrétaire général regrette profondément que cette attaque à Homs se produise au beau milieu des négociations sur un cessez-le-feu dans la vieille ville de Homs, et appelle le Gouvernement et les groupes de l’opposition à résister aux tentatives de provocation qui cherchent à saper tous les efforts de paix.  Il réitère sa position selon laquelle aucune partie ne peut obtenir une victoire militaire dans le conflit syrien.


Le Secrétaire général appelle toutes les parties à ce terrible conflit à assumer enfin leurs responsabilités en vertu du droit humanitaire et à cesser de viser des zones civiles, notamment par des bombardements aériens et des barils d’explosifs. 


La situation déchirante en Syrie en appelle non seulement à la conscience des auteurs de ces actes, qui doivent être traduits en justice, mais aussi à celle de tous les acteurs syriens et internationaux, qui doivent mettre de côté leurs différends et faire preuve d’humilité et de courage pour travailler ensemble en vue d’arrêter la violence et de parvenir à une solution politique au conflit syrien.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel