23/1/2014
Secrétaire général
SG/SM/15609
AFR/2800

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

TROIS ANS APRÈS LA RÉVOLUTION, M. BAN KI-MOON ENCOURAGE LES ÉGYPTIENS À RENOUVELER

LEUR ENGAGEMENT EN FAVEUR D’UN DIALOGUE PACIFIQUE ET DE LA NON-VIOLENCE


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:


Au moment où les Égyptiens célèbrent le troisième anniversaire de leur révolution, le Secrétaire général les encourage à renouveler leur engagement en faveur d’un dialogue pacifique et de la non-violence.  Il réitère l’engagement des Nations Unies à appuyer l’Égypte pour assurer à tous les Égyptiens un avenir de dignité, de liberté, de gouvernance responsable et de développement qui a inspiré le soulèvement de 2011.


Le Secrétaire général est convaincu que l’un des principaux défis pour aller de l’avant est le pluralisme: la garantie que toutes les voix soient entendues, représentées et assurées d’une place dans le système, quelle que soit l’appartenance politique ou religieuse.  Prenant note de l’adoption d’une nouvelle Constitution, le Secrétaire général souligne la nécessité essentielle de garantir un espace politique sur lequel édifier une démocratie stable et inclusive.


Le Secrétaire général encourage les Égyptiens à redécouvrir un terrain commun.  Selon lui, la tenue d’élections législatives et présidentielle crédibles dans une atmosphère libre et ouverte est une étape cruciale dans la transition.  Le « Comité national indépendant pour l’établissement des faits et la collecte d’informations et de preuves autour de la révolution du 30 juin et des évènements qui ont suivi » peut être une occasion de combattre l’impunité et de garantir une enquête et des poursuites efficaces des responsables des graves violations du droit international.  La protection des droits de l’homme, en particulier des droits et de la participation de la femme, est une base essentielle pour l’avenir.  Les partis politiques doivent s’engager en faveur de la non-violence.


Les révolutions et les transitions politiques sont des phénomènes complexes qui peuvent prendre des années à se réaliser.  Une Égypte pacifique et démocratique est ce que mérite le peuple égyptien et c’est essentiel pour toute l’Afrique du Nord, la région du Moyen-Orient et au-delà.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel