01/07/2014
Conseil de sécurité
SC/11461
AFR/2926

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR L’ATTENTAT TERRORISTE PERPÉTRÉ AU MALI


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, M. Eugène-Richard Gasana (Rwanda):


Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus fermes la détonation d’un engin explosif artisanal qui a explosé à 30 kilomètres à l’ouest de Tombouctou (Mali) le 30 juin 2014, tuant un Casque bleu burkinabé de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et blessant six autres soldats de la paix.


Les membres du Conseil ont adressé leurs condoléances à la famille du soldat tué lors de l’attaque, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple burkinabé et à la MINUSMA.


Les membres du Conseil ont réaffirmé leur plein appui à la MINUSMA et aux forces françaises qui lui apportent leur soutien.  Ils ont souligné que les auteurs de l’attentat auraient à répondre de leurs actes et demandé au Gouvernement malien d’ouvrir rapidement une enquête et de traduire les responsables en justice.


Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’il faut combattre par tous les moyens, dans le respect de la Charte des Nations Unies, les menaces que les actes de terrorisme font peser sur la paix et la sécurité internationales, et que tout acte de terrorisme est un crime injustifiable quels qu’en soient les motifs, le lieu, le moment et l’auteur.


Les membres du Conseil ont rappelé aux États qu’ils doivent veiller à ce que toutes les mesures qu’ils prennent pour combattre le terrorisme soient conformes aux obligations que leur impose le droit international, en particulier le droit international des droits de l’homme, le droit international des réfugiés et le droit international humanitaire.


Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’ils appuient la MINUSMA dans l’action qu’elle mène, conformément au mandat que lui a confié le Conseil de sécurité dans sa résolution 2164 (2014), pour aider les autorités maliennes et le peuple malien à instaurer une paix et une stabilité durables dans leur pays.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel