25/02/2014
Communiqué de presse
DEV/3071

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS SONT PRIS AU TITRE DE LA COOPÉRATION SUD-SUD

POUR AMÉLIORER LA SANTÉ MATERNELLE ET INFANTILE


(Adapté de l’anglais)


Un nouveau programme axé sur les échanges d’idées et d’expériences entre pays en développement va être lancé pour renforcer les mesures prises au niveau mondial en faveur de l’amélioration de la santé des femmes et des enfants, a annoncé, hier, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.


Au cours d’un dîner au Siège des Nations Unies à New York avec les membres du Programme des partenaires du développement, M. Ban Ki-moon a souligné le rôle crucial de la coopération Sud-Sud pour améliorer la santé des femmes et des enfants ainsi que pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la santé.


« La coopération Sud-Sud va au-delà de la coopération économique », a fait remarquer M. Ban, en estimant que c’était un moyen d’échanger les connaissances, les expériences et les expertises.


Le Programme des partenaires du développement (PPD), qui est composé de 26 États Membres, s’est ainsi engagé à soutenir l’initiative « Toutes les femmes, tous les enfants », lancée par le Secrétaire général afin de mieux promouvoir l’intégration des femmes et des enfants en tant que bénéficiaires dans tous ses programmes et politiques.  Pour réaliser cet objectif, le Programme des partenaires du développement utilise le partage des connaissances, le renforcement des capacités, les transferts de matières premières et de technologies, les dialogues, les partenariats et la mobilisation des ressources, ainsi que la diplomatie et le suivi.


Dans une lettre adressée au Secrétaire général, le Président de ce Programme, M. Ghulam Nabi Azad, qui est l’actuel Ministre indien de la santé, de la famille et de la sécurité sociale, a précisé que le Programme était engagé à mobiliser l’appui politique et à plaider pour les ressources nécessaires au sein des États Membres.  En tant qu’organisation, le PPD entend intégrer les objectifs d’amélioration de la santé maternelle et infantile au cœur de son programme de travail.


Les États membres du PPD regroupent à eux seuls 57% de la population mondiale, a indiqué son Directeur exécutif, M. Joe Thomas, en se déclarant convaincu que ce nouvel engagement de coopération Sud-Sud aura un impact sans précédent.


À 675 jours de la date butoir pour la réalisation des OMD, il est urgent au sein de la communauté internationale d’œuvrer ensemble pour accélérer les progrès, en particulier pour atteindre les objectifs relatifs à la santé.  La coopération Sud-Sud est un vecteur important de progrès dans ce domaine.


Le Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), M. Babatunde Osotimehin, s’est félicité que l’initiative « Toutes les femmes, tous les enfants » place ces catégories de personnes au centre des priorités afin de protéger leurs droits, en particulier l’accès aux services de planification familiale.


La Directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Mme Margaret Chan; l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le financement des OMD relatifs à la santé et pour le paludisme, M. Raymond Chambers; ainsi que les ambassadeurs de plus de 26 États Membres, avaient également pris part à ce dîner.


LeLe Programme des partenaires du développement est composé des 26 pays suivants: Afrique du Sud, Bangladesh, Bénin, Chine, Colombie, Égypte, Éthiopie, Gambie, Ghana, Inde, Indonésie, Jordanie, Kenya, Mali, Mexique, Maroc, Nigéria, Pakistan, Sénégal, Sri Lanka, Thaïlande, Tunisie, Ouganda, Viet Nam, Yémen et Zimbabwe.  Pour davantage d’informations, veuillez consulter le site: www.partners-popdev.org.


Pour plus d’informations surl’initiative « Toutes les femmes, tous les enfants », lancée en septembre 2010 par le Secrétaire général, veuillez consulter le site: www.everywomaneverychild.org


Contacts pour la presse


Megan Gemmell, Nations Unies, Intiative « Toutes les femmes, tous les enfants », tél: +1 212 963 1365, email: gemmell@un.org; Melanie Prudhomme, Département de l’information, tél.: +1 917 367 3541, email: prudhommem@un.org; et Masuma Billah, Programme des partenaires pour la population et le développement, tél.: +88 01716 011683, email: masuma@ppdsec.org, Skype: masuma.billah.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel