16/05/2014
Assemblée générale
AG/COL/3263

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base


LE COMITÉ SPÉCIAL DES VINGT-QUATRE ORGANISE UN SÉMINAIRE RÉGIONAL POUR LE PACIFIQUE SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCENNIE INTERNATIONALE DE L’ÉLIMINATION DU COLONIALISME


(Adapté de l’anglais)


Le Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, communément appelé « Comité spécial des Vingt-Quatre »ou « C-24 », tiendra un Séminaire régional pour le Pacifique à Nadi, aux Fidji, du 21 au 23 mai, avec pour objectif d’accélérer l’action dans la mise en œuvre de la troisième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme (2011-2020).


Prenant en compte les récents développements dans la région du Pacifique, comme la visite du C-24 en Nouvelle-Calédonie, en mars 2014, le Séminaire examinera la situation en ce qui concerne les 17 territoires relevant de la compétence du Comité spécial, y compris la question du soutien de divers organismes des Nations Unies et d’autres organisations spécialisées.


Les conclusions et recommandations du Séminaire seront examinées par le Comité spécial à sa session de fond de juin, puis seront transmises à l’Assemblée générale.


Le Président du Comité spécial, M. Julio Xavier Lasso Mendoza (Équateur), présidera le Séminaire.


Les participants invités au Séminaire comprennent le Bureau du Comité spécial et les membres de groupes régionaux, des États Membres des Nations Unies, y compris les puissances administrantes, ainsi que des représentants des territoires non autonomes, la société civile et les organisations non gouvernementales ainsi que des experts.


Les pays membres du Comité spécial sont: Antigua-et-Barbuda, Bolivie, Chili, Chine, Congo, Côte d’Ivoire, Cuba, Dominique, Équateur, Éthiopie, Fidji, Fédération de Russie, Grenade, Inde, Indonésie, Iran, Iraq, Mali, Nicaragua, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Sierra Leone, Syrie, Timor-Leste, Tunisie, République-Unie de Tanzanie et Venezuela.


Les territoires non autonomes sont les Samoa américaines, Anguilla, les Bermudes, les Îles Vierges britanniques, les Îles Caïmans, les Îles Falkland (Malvinas)*, la Polynésie française, Gibraltar, Guam, Montserrat, la Nouvelle-Calédonie, Pitcairn, Sainte-Hélène, les Tokélaou, les Îles Turques et Caïques, les Îles Vierges américaines et le Sahara occidental.  Les Puissances administrantes sont la France, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis. 


Les documents de travail 2014 du Secrétariat sur chaque territoire sont disponibles sur le site Internet http://www.un.org/fr/decolonization.


_____________________


* « La souveraineté sur les Îles Falkland (Malvinas) fait l’objet d’un différend entre le Gouvernement de l’Argentine et le Gouvernement du Royaume-Uni » (Voir document ST/CS/SER.1/42).


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel