6/3/2014
Assemblée générale
AG/COL/3261

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE COMITÉ SPÉCIAL DE LA DÉCOLONISATION DES NATIONS UNIES ENVOIE UNE MISSION

DE VISITE EN NOUVELLE-CALÉDONIE, DU 9 AU 18 MARS 2014


(Publié tel que reçu)


Une mission de visite officielle du Comité spécial de la décolonisation des Nations Unies se rendra en Nouvelle-Calédonie et à Paris du 9 au 18 mars 2014.


La mission se composera de représentants de l’Équateur, des Fidji, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de la Sierra Leone (Président).


La visite a été décidée d’un commun accord par le Gouvernement français, Puissance administrante de la Nouvelle-Calédonie, et l’Organisation des Nations Unies en application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, qui découle de la Charte des Nations Unies, et des résolutions pertinentes ultérieures de l’Assemblée générale relatives à la Nouvelle-Calédonie.


La mission de visite en Nouvelle-Calédonie a pour objet d’échanger, avec toutes les parties prenantes locales, y compris le Gouvernement français, sur les préparatifs des élections provinciales de mai 2014, et notamment les questions techniques rencontrées dans la constitution des listes électorales, aux fins de s’assurer que l’esprit et la lettre de l’Accord de Nouméa de 1998 seront respectés.


Les conclusions de la mission seront présentées au Comité spécial de la décolonisation.


En vertu de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, qui découle de la Charte des Nations Unies, et des résolutions pertinentes de l’Assemblée générale, le Comité spécial de la décolonisation a pour mandat de veiller à l’application de la Déclaration et d’exécuter les décisions sur cette question approuvées par l’Assemblée générale.


Le Comité spécial de la décolonisation est chargé d’examiner la situation politique, économique et sociale dans les territoires non autonomes; d’envoyer des missions de visite et des missions spéciales dans les territoires non autonomes en application des résolutions pertinentes relatives à la décolonisation; et de connaître les souhaits et aspirations des habitants de ces territoires.


Le Président du Comité spécial de la décolonisation a remercié le Gouvernement français d’avoir accepté l’envoi de la mission en Nouvelle-Calédonie et d’entretenir une précieuse coopération et un dialogue franc avec le Comité.  Il a également remercié les autorités territoriales de la Nouvelle-Calédonie de l’aide qu’elles ont apportée aux préparatifs de la visite.


La mission de visite compte qu’une collaboration constructive s’engagera avec le Gouvernement français et toutes les autres parties prenantes concernées.


Le Comité spécial de la décolonisation réitère l’invitation faite par l’Assemblée générale à toutes les parties concernées de continuer de promouvoir un environnement propice à l’évolution pacifique du territoire vers un acte d’autodétermination qui n’exclurait aucune option et qui garantirait les droits de tous les secteurs de la population, conformément à la lettre et à l’esprit de l’Accord de Nouméa.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel