11/12/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 11 DÉCEMBRE 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Invitées du Point de presse


Les invitées du Point de presse d’aujourd’hui sont la Directrice générale adjointe du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Mme Geeta Rao Gupta, et Mme Claudia Cappa, auteure du rapport intitulé « Droit de chaque enfant à la naissance: inégalités et tendances dans l’enregistrement des naissances », rapport publié à l’occasion du soixante-septième anniversaire de l’UNICEF.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité tient, ce matin, des consultations privées sur la République démocratique du Congo (RDC).  Il doit entendre des exposés du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous; du Chef de la Mission des Nations Unies dans le pays, M. Martin Kobler; et de l’Envoyée spécial du Secrétaire Général pour la région des Grands Lacs, Mme Mary Robinson. 


M. Kobler et Mme Robinson doivent être présents au Point de presse du Conseil de sécurité après les consultations, tout comme le Président du Conseil de sécurité, M. Gérard Araud.


Cet après-midi, le Conseil de sécurité a tenu une réunion publique sur le Soudan et le Soudan du Sud.


Secrétaire général


Le Secrétaire général est sur le chemin du retour vers New York depuis Johannesburg et doit arriver sous peu.


Droits de l’homme en RDC


Le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme en République démocratique du Congo (RDC) a publié, aujourd’hui, un rapport sur les violations des droits de l’homme commises durant la période électorale de 2011, et plus précisément entre le 1er octobre 2011 et le 31 janvier 2012.


Le Bureau conjoint des droits de l’homme a enregistré 35 violations au cours de cette période.


Le rapport souligne l’importance de poursuivre les responsables de ces violations avec le prochain cycle électoral, afin d’éviter que de tels crimes ne se reproduisent.


La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a dit que, malheureusement, les efforts menés par les autorités congolaises suite à ces violations des droits de l’homme commises durant la période électorale 2011 n’avaient pas encore donné de résultats.


Bangladesh


Le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, M. Oscar Fernandez-Taranco, a conclu sa visite au Bangladesh, où il a noté que la crise politique avait de lourdes conséquences humaines, économiques et sociales sur le pays.


Il a déclaré aux journalistes que la crise était le fruit d’une tension croissante et menaçait sérieusement les gains économiques et sociaux péniblement atteints par le Bangladesh.


Au Bangladesh, M. Fernandez-Taranco a rencontré de nombreux interlocuteurs, dont le Premier Ministre, le chef de l’opposition, le Ministre des affaires étrangères, les dirigeants des principaux partis politiques et les représentants de la société civile.


Il a indiqué avoir fait part à tous ceux qu’il avait rencontré des inquiétudes du Secrétaire général au sujet de l’augmentation du niveau de violence.  Il ajouté qu’il avait exhorté chacun à faire preuve de retenue, à respecter les droits de l’homme et la primauté du droit.


M. Fernandez-Taranco a déclaré que l’ONU appuyait des élections libres, équitables, inclusives et non violentes.  Il a dit qu’il était clair que le peuple du Bangladesh voulait et méritait cela et que la crédibilité des élections bénéficierait à terme à la population. 


Le Sous-secrétaire général a exprimé sa conviction forte selon laquelle une solution à cette impasse est toujours possible à condition qu’il y ait une volonté politique, un leadership et une attitude de compromis.


En outre, le Secrétaire général a joint, par téléphone, le Président et le Premier Ministre du Bangladesh 


Palestine


Le Coordonateur des affaires humanitaires des Nations Unies dans le Territoire palestinien occupé, M. James Rawley, a exprimé son inquiétude au sujet de la démolition par les autorités israéliennes de 30 structures appartenant à des Palestiniens hier dans la vallée du Jourdain. 


La démolition s’est traduite par le déplacement de 41 personnes, dont 24 enfants.  M. Rawley a déclaré que les démolitions avaient laissé des familles sans abri et compromis leurs moyens de subsistance alors que les conditions météorologiques se détériorent.   Il a appelé à cesser immédiatement ces démolitions.


Paludisme


Dans un rapport publié aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que les efforts mondiaux visant à contrôler et à éliminer le paludisme avaient connu des progrès importants et permis, selon les estimations, de sauver 3,3 millions de vies depuis 2000. 


Selon le «  Rapport mondial sur le paludisme 2013 », la grande majorité des vies sauvées l’ont été dans 10 pays parmi les plus durement affectés par le fléau du paludisme, et parmi les enfants de moins âgés de 5 ans, qui constituent le groupe le plus touché.  Au cours de la même période, le taux de mortalité lié au paludisme chez les enfants en Afrique a été réduit de 54% selon les estimations.


La Directrice générale de l’OMS, Mme Margaret Chan, a déclaré que ces progrès remarquables ne devaient pas être une source de complaisance, alors que le nombre absolu de cas de paludisme et de décès ne diminue pas aussi vite que souhaité.


Point de presse demain


Demain, l’invité du Point de presse sera l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le paludisme et pour le financement des Objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé, M. Ray Chambers.  Il parlera du dernier rapport de l’OMS sur le paludisme.


Syrie


Concernant une question posée hier sur l’implication de la Croatie dans le processus de destruction des armes chimiques de la Syrie, il est à préciser que seront détruits les produits chimiques stockés ou préparés par la Syrie aux fins de la production d’armes chimiques.  Ces produits chimiques ne sont pas des armes au sens traditionnel du terme.  Ils ne peuvent pas être utilisés en tant que tels et ne sont pas militarisés, autrement dit, ils n’ont pas été introduits dans des munitions.  Mais ils doivent toutefois être détruits.


Le plan de destruction de tous les produits chimiques syriens en dehors de la Syrie sera publié le 17 décembre.  Pour l’instant, il ne serait pas approprié de discuter du contenu éventuel de ce document.  Les modalités sont actuellement discutées et les détails sont en cours d’élaboration.  Ce qui est certain, c’est que le plan sera mis en œuvre par la Mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques et de l’Organisation des Nations Unies (OIAC-ONU) avec l’assistance de nombreux acteurs, dont des États membres de l’OIAC.


Programme audio


Le Département de l’information (DPI) précise qu’à partir d’aujourd’hui, la programmation audio des Nations Unies, y compris la radio et les réunions officielles, sera accessible par le biais du téléphone grâce à un système « call to listen ». 


Ce système permet d’écouter les réunions du Conseil de sécurité, si elles sont publiques bien sûr, les réunions de l’Assemblée générale et le Point de presse, après avoir composé un numéro de téléphone local américain.  On pourra également écouter les programmes radio des Nations Unies, qui sont produits chaque jour dans les six langues officielles, ainsi qu’en portugais et en swahili.


Si ce service est lancé dans un premier temps aux États-Unis, il sera aussi mis en œuvre au début de l’année prochaine en Afrique du Sud, au Brésil et en Suisse, puis dans des pays sélectionnés en Europe, au Moyen orient, en Afrique du Nord et dans les Caraïbes.  Ce service est offert grâce à un partenariat bénévole d’AudioNow.


Tous les numéros peuvent être trouvés via le lien Internet suivant: www.unmultimedia.org en cliquant sur l’icône  « UN Audio by Phone  » au bas de la page.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel