10/12/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 10 DÉCEMBRE 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint par intérim du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Aujourd’hui, nous célébrons la Journée des droits de l’homme, qui coïncide également cette année avec le vingtième anniversaire de l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Vienne (issus de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme), aux termes desquels a été, entre autres, créé le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. 


Dans son message à l’occasion de cette Journée, le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, note que la promotion des droits de l’homme reste l’un des piliers centraux de l’action des Nations Unies, et il souligne que la volonté politique des États Membres est la clef du succès en la matière.


La cérémonie de remise des Prix des Nations Unies pour la cause des droits de l’homme 2013 aura lieu cet après-midi.


Venus appuyer un événement sur le sport et la lutte contre l’homophobie, la championne de tennis, Mme Martina Navrátilová, et la star du basketball, M. Jason Collins, sont les invités du Point de presse de ce jour.


Voyage du Secrétaire général


Le Secrétaire général a achevé, aujourd’hui, sa visite en Afrique du Sud, où il a assisté aux funérailles de l’ancien Président Nelson Mandela.


Dans les remarques qu’il a faites à cette occasion, M. Ban Ki-moon a noté que l’Afrique du Sud avait perdu un père et, le monde, un ami cher et un tuteur.


Il a déclaré que Nelson Mandela était bien plus qu’un des plus grands dirigeants de notre époque.  Il était l’un de nos plus grands guides.  Et il prêchait par l’exemple.


Le Secrétaire général a précisé que la compassion de Mandela reste un des souvenirs les plus remarquables qu’il laisse au monde.  Nelson Mandela nous a révélé l’incroyable pouvoir du pardon et du rapprochement des peuples et la véritable signification de la paix, a dit le Secrétaire général.


Le texte intégral de la déclaration du Secrétaire général est disponible en ligne et au Bureau du Porte-parole.


Le Secrétaire général quittera l’Afrique du Sud sous peu pour être de retour demain à New York.


Conseil de sécurité


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Nicholas Kay, a fait, ce matin, un exposé au Conseil de sécurité.  


Il a déclaré qu’au cours des derniers mois écoulés, les deux crises survenues à Mogadiscioavaient posé des défis de taille à la communauté internationale.  En premier lieu, M. Kay a cité à cet égard la non-reconduction du Premier Ministre, qui a freiné les progrès visant au renforcement vital des institutions étatiques somaliennes, et, en deuxième lieu, la démission du Gouverneur de la Banque centrale de Somalie, qui a porté un coup dur à la communauté internationale des donateurs.


M. Kay a indiqué que la crise de la Banque centrale devrait conduire à l’imposition d’un contrôle financier plus strict, et que le vote de non confiance avait mis à l’épreuve les institutions parlementaires, qui se sont avérées solides.


Le Représentant spécial a annoncé que désormais, la priorité résidait dans la mise en place rapide d’un nouveau gouvernement, qui unifierait les Somaliens et jouirait des qualifications et de l’intégrité requises pour répondre aux besoins de la population, notamment en matière d’emplois et de prestations des services publics.


Il a également indiqué que la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM) deviendra une mission intégrée au 1er janvier 2014, ce qui, a-t-il estimé, constitue un tournant important.


Avant la présentation de M. Kay sur la Somalie, le Conseil de sécurité a adopté ce matin une résolution reconduisant les sanctions contre le Libéria.  


M. Oscar-Fernandez-Taranco, Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, a poursuivi sa visite au Bangladesh en vue d’y encourager les parties au dialogue et à la recherche du consensus concernant la tenue des élections.


Il a annoncé, aujourd’hui à Dacca, que de hauts représentants du parti au pouvoir et de celui de l’opposition s’étaient rencontrés et avaient entamé un dialogue à l’initiative de l’ONU.


M. Fernandez-Taranco a déclaré à la presse qu’il avait applaudi la décision qu’ont prise les parties de s’assoir autour d’une table et de saisir cette occasion.  Il a ajouté que cette démarche était un indicateur de leadership, de responsabilité et de courage.


Le Sous-Secrétaire général a souligné que cette amorce de dialogue représentait « une étape importante », et que les deux parties en présence avaient accepté de poursuivre leur dialogue en toute bonne foi et dans un esprit de compromis.  Elles sont également tombées d’accord pour œuvrer ensemble, de manière constructive, aux fins d’apaiser les tensions et de réinstaurer la confiance.  M. Fernandez-Taranco poursuivra les entretiens qu’il a entamés avec ses interlocuteurs demain.


Syrie


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a indiqué avoir apporté une assistance humanitaire à plus de 3 millions de personnes en Syrie depuis le début de l’année.  Il s’agit notamment de personnes déplacées à l’intérieur du pays et d’autres qui sont simplement dans une situation de grande vulnérabilité et qui ont besoin d’assistance.


Le HCR a eu accès aux 14 gouvernorats de la Syrie et y dépêche environ 250 nouveaux camions par semaine.  Il a participé à plus de 40 missions interinstitutions dans des zones affectées par le conflit.  Plus de 35% de l’assistance du HCR ont bénéficié à des personnes déplacées situées dans des zones difficiles d’accès ou dans des « zones sensibles ».


S’agissant toujours de la Syrie, dans une déclaration faite hier, le Secrétaire général s’est dit profondément troublé par le fait que des lieux de culte et des représentants religieux soient devenus des cibles dans le conflit qui prévaut dans le pays.  Ces préoccupations sont vivement soulignées par le cas des 12 religieuses qui ont récemment disparu du couvent orthodoxe de Sainte Tecla, situé à Maaloula.  Le Secrétaire général joint sa voix aux appels lancés pour que la sécurité et le bien-être de ces religieuses soient assurés, et qu’il en soit de même pour toutes les personnes détenues contre leur gré en Syrie.


Le texte intégral de cette déclaration est disponible en ligne.


République centrafricaine


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué aujourd’hui que la tension restait élevée à Bangui, en République centrafricaine, où il est fait état de pillages et d’émeutes.


OCHA a annoncé qu’il négociait en vue de garantir une protection appropriée pour les organisations humanitaires et leur personnel.


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a affirmé que plus de 100 000 personnes étaient désormais dans une situation de personnes déplacées à Bangui, ce qui porte à un demi-million le nombre total de personnes déplacées à l’intérieur du pays depuis le début de la crise en décembre 2012.


Le HCR et ses partenaires ont distribué des tentes, des couvertures, des matelas de couchage et d’autres articles humanitaires pour soulager les souffrances des réfugiés, principalement des femmes et des enfants, dans les sites abritant les déplacés.


Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué qu’il apportait une assistance alimentaire aux personnes déplacées à Bangui, ainsi qu’à Bossangoa, localité située dans le nord-ouest du pays.


Veuillez consulter les sites Internet des agences de l’ONU pour obtenir de plus amples informations sur la situation en République centrafricaine.



Nomination du Secrétaire général


Le Secrétaire général a nommé Mme Shamshad Akhtar, du Pakistan, au poste de Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP).  Mme Akhtar remplacera Mme Noeleen Heyzer, de Singapour


Mme Akhtar est actuellement la Conseillère principale du Secrétaire général pour le développement économique et les questions financières, et Sous-Secrétaire générale au Département des affaires économiques et sociale (DAES).


D’autres informations sont disponibles au Bureau du Porte-parole sur cette nomination.


Invités du Point de presse demain


Demain, les invités du Point de presse seront Mme Geeta Rao Gupta, Directrice exécutive adjointe du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), et Mme Susan Bissell, Directrice de la Division du Programme pour la protection de l’enfance de l’UNICEF.  Elles parleront du Rapport sur l’enregistrement des naissances de l’UNICEF, dont ce sera le soixante-septième anniversaire.


Mali


Les éclaircissements suivants ont été fournis en réponse à une question posée au Bureau du Porte-parole sur la passation des commandes et les achats de matériels destinés à la Mission de l’ONU au Mali.


Pour soutenir les opérations des missions, notamment quand elles débutent, des Lettres d’attribution (LOAs) peuvent être publiées.  En règle générale, elles concernent les biens et services à caractère militaire.  Elles peuvent aussi être publiées là où les capacités militaires sont les plus appropriées concernant l’environnement opérationnel de la mission.  Les Lettres d’attribution sont attribuées à des gouvernements après un examen effectué par des comités, conformément aux Règlements financiers de l’ONU.  Les prix sont arrêtés et plafonnés par l’ONU en fonction du marché.  Ces documents ne sont pas publics.


Les compagnies mentionnées dans la question qui a été posée lors du Point de presse, et qui sont: « France Expertise International », « Sodexho », « Thalès » et « GEOS », ne sont pas actuellement bénéficiaires de contrats relevant de Lettres d’attribution pour des services de logistique au Mali.  Une seule Lettre d’attribution a été publiée concernant des services de logistique au Mali, et elle  avait trait à un soutien aéroportuaire dans le nord du pays, attribué à l’armée française.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel