5/12/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 5 DÉCEMBRE 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Déclaration du Secrétaire général sur le Yémen


Le Secrétaire général condamne fermement les attaques terroristes perpétrées aujourd’hui contre le Ministère de la défense du Yémen, qui selon les informations disponibles, ont tué plus de 20 personnes et fait de nombreux blessés.


Le Secrétaire général appelle toutes les parties concernées à coopérer pleinement à l’enquête annoncée par le Président du Yémen, M. Abed Rabbo Mansour Hadi, en vue de traduire les auteurs de ces attaques en justice.  Il rappelle que le Conseil de sécurité a réaffirmé qu’il est prêt à envisager de nouvelles mesures en réponse à toutes les actions menées par des individus ou parties qui auraient pour but de perturber le processus de transition.


Le Secrétaire général a la ferme conviction que la seule voie vers un Yémen stable, prospère et démocratique passe par le déroulement pacifique et inclusif, en cours, de la Conférence de dialogue national qui se tient, conformément à l’accord de transition et aux résolutions 2014 (2011) et 2051 (2012) du Conseil de sécurité.


République centrafricaine


Ce matin, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité la résolution 2127 (2013) autorisant le déploiement d’une force sous conduite africaine en République centrafricaine, la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), pour une période de 12 mois.


La résolution prie le Secrétaire général d’effectuer sans tarder les préparatifs et plans de circonstance en vue de la transformation éventuelle de la MISCA en une opération de maintien de la paix des Nations Unies.


Par ailleurs, sur le terrain, le Représentant spécial du Secrétaire général en République centrafricaine, M. Babacar Gaye, a fermement condamné l’attaque perpétrée aujourd’hui à Bangui par des éléments armés non identifiés, qui a fait des morts, ainsi que les assassinats ciblés.


Dans un communiqué conjoint avec les représentants de l’Union africaine, de l’Union européenne et de la France qui sont sur place, M. Gaye a exhorté les autorités centrafricaines à prendre les mesures nécessaires pour mettre un terme aux combats et restaurer le calme.


Le Secrétaire général quitte cet après-midi New York pour Paris, où il participera au Sommet de l’Élysée sur la paix et la sécurité en Afrique.  Pendant sa visite en France, il participera également, samedi 7 décembre, à une réunion consacrée à la République centrafricaine.


Conseil de sécurité


Outre la résolution adoptée ce matin sur la République centrafricaine, le Conseil de sécurité a tenu des consultations au cours desquelles ses membres ont abordé la question des sanctions concernant le Libéria, la situation entre le Soudan et le Soudan du Sud, ainsi que le dernier rapport du Secrétaire général sur la situation à Abyei.


Cet après-midi, le Conseil de sécurité entendra des exposés sur les travaux des Tribunaux pénaux internationaux pour le Rwanda et l’ex-Yougoslavie.


Syrie


Malgré de graves problèmes sécuritaires, les organisations humanitaires continuent à fournir à la population syrienne une aide vitale.  L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) ont vacciné, depuis le mois d’octobre, plus de 2,2 millions d’enfants contre la poliomyélite, et plus de 1,1 million d’entre eux contre la rougeole, les oreillons et la rubéole dans les 14 gouvernorats du pays.


Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) a distribué en octobre dernier une aide alimentaire à 3,4 millions de Syriens, fournissant ainsi une aide à plus de personnes en un mois que depuis le début des opérations humanitaires en Syrie.


Somalie


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Nicholas Kay, a fermement condamné l’attentat-suicide à la bombe perpétré aujourd’hui contre les forces gouvernementales du Puntland, dans la ville portuaire de Bossaso.


M. Kay a affirmé que de tels actes lâches étaient vains et que la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM) se tenait aux côtés du peuple du Puntland qui aspire à la stabilité et à la prospérité.


Jeffrey Feltman


Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques de l’ONU, M. Jeffrey Feltman, se trouve à Kiev, en Ukraine, pour participer, aujourd’hui et demain au Conseil ministériel de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).


Dans les remarques qu’il a faites au nom du Secrétaire général, M. Feltman a déclaré que l’OSCE et l’ONU étaient convaincues qu’il fallait placer les individus au centre des efforts entrepris en faveur de la paix.


Il a également estimé que l’OSCE offrait un appui inestimable à la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité en matière de désarmement et en ce qui concerne les femmes, la paix et la sécurité.


S’agissant de l’Afghanistan, M. Feltman a annoncé que 2014 serait une année charnière, avec des évolutions majeures dans le processus de transition politique, sécuritaire et économique du pays.  Il a réitéré l’engagement des Nations Unies et a appelé l’OSCE à continuer d’appuyer l’Afghanistan et son peuple.


Droits de l’homme


Les lauréats du Prix des Nations Unies pour la cause des droits de l’homme pour 2013 ont été annoncés aujourd’hui.


Les lauréats sont: M. Biram Dah Abeid (Mauritanie), un activiste qui fait campagne contre l’esclavage, étant lui-même fils d’esclaves libérés; Mme Hiljmnijeta Apuk (Kosovo), qui lutte pour les droits des personnes de petite taille; Mme Liisa Kauppinen (Finlande), qui promeut les droits des personnes sourdes; Mme Khadija Ryadi (Maroc), militante des droits de l’homme dans son pays; la Cour suprême de justice du Mexique, qui protège les droits constitutionnels des citoyens et des résidents du Mexique; et Mlle Malala Yousafzai (Pakistan), qui milite pour le droit des filles à l’éducation.


La cérémonie de remise des prix dans le domaine des droits de l’homme aura lieu le 10 décembre au Siège de l’ONU, à New York, à l’occasion de la Journée des droits de l’homme.


Lors d’un évènement à Genève, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a affirmé aujourd’hui que la Déclaration et le Programme d’action de Vienne, adoptés il y a 20 ans, cristallisaient le principe selon lequel les droits de l’homme sont universels.


Au cours des deux dernières décennies, a-t-elle précisé, beaucoup de progrès ont été réalisés, et les principes de base pour la protection et la promotion des droits de l’homme sont largement en place.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel