01/10/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 1ER OCTOBRE 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Syrie


Une équipe d’inspecteurs de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) est arrivée à Damas quatre jours après que le Conseil exécutif de l’OIAC et le Conseil de sécurité de l’ONU ont adopté à l’unanimité un plan prévoyant de les envoyer en Syrie en vue d’entamer le processus de supervision de la destruction de l’arsenal chimique syrien.


L’équipe composée de 19 inspecteurs de l’OIAC et de 14 membres du personnel des Nations Unies est arrivée en Syrie par la route en provenance de Beyrouth, capitale du Liban.


Dès son arrivée, l’équipe a établi une base logistique afin d’entamer immédiatement son travail.  Dans les prochains jours, leurs efforts devraient se concentrer sur la vérification des informations fournies par les autorités syriennes et la phase de planification initiale visant à aider le pays a détruire les installations de production d’armes chimiques.


Iraq


La Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) indique que 979 Iraquiens ont été tués et 2 133 autres blessés suite à des actes de terrorisme et de violence en septembre.


M. Nickolay Mladenov, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, a appelé tous les dirigeants politiques à intensifier leurs efforts pour promouvoir le dialogue national et la réconciliation.  Il a estimé que tous les dirigeants politiques, religieux et civils, ainsi que les services de sécurité, devaient travailler ensemble pour mettre fin à l’effusion de sang et s’assurer que tous les citoyens iraquiens se sentent protégés de façon équitable.



Libye


Des mesures rapides doivent être prises afin de placer les prisonniers des brigades armées sous le contrôle effectif de l’État libyen et de renforcer le système judiciaire dans ce pays, conclut un rapport des Nations Unies, rendu public mardi à Genève, sur la torture et les mauvais traitements infligés aux détenus en Libye.


Publié conjointement par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) et le Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, ce rapport est publié dans le cadre du soutien apporté par la MANUL aux efforts libyens contre la détention arbitraire et la torture.  Ses conclusions se fondent sur des informations recueillies depuis deux ans sur le terrain lors de visites dans une trentaine de centres de détention et de témoignages de détenus, de leurs proches, de fonctionnaires et de représentants de la société civile, ainsi que des documents officiels, tels que des rapports médicaux.


Le titre du rapport est « La torture et la mort en détention en Libye ».


République centrafricaine


Les conseillers spéciaux des Nations Unies sur la prévention du génocide et sur la responsabilité de protéger ont exprimé aujourd’hui leur profonde inquiétude face à la détérioration de la situation en République centrafricaine.


Dans un communiqué de presse, M. Adama Dieng et Mme Jennifer Welsh ont appelé les autorités nationales de transition à prendre des mesures urgentes en vue de protéger la population contre les atrocités criminelles et de rétablir l’état de droit et l’ordre public.


République centrafricaine


Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé aujourd’hui qu’elle fournit une aide d’urgence à environ 5 500 familles récemment déplacées par les récentes violences dans le nord-ouest du pays.


L’UNICEF a déclaré que la majorité des personnes déplacées sont des femmes et des enfants qui vivent actuellement dans des conditions déplorables sans abri et sans accès à l’eau potable.


Près de 400 000 personnes ont été déplacées par les combats et la violence en République centrafricaine ces dernières semaines.


MINUAD


Un conseiller de la police de la Sierra Leone détaché auprès de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) est mort à l’hôpital. Son décès est survenu hier après avoir été grièvement blessé lors de l’attaque d’une patrouille le 13 juillet.  Sept Casques bleus originaires de la République-Unie de Tanzanie ont également trouvé la mort dans cette attaque.



Faim


Selon un nouveau rapport publié conjointement aujourd’hui, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM) se félicitent du recul du nombre de personnes sous-alimentées dans le monde, alors que des millions de personnes ne bénéficient pas encore d’assez de nourriture.


Près de 842 millions de personnes dans le monde, soit une personne sur huit, souffraient de faim chronique en 2011-13, ce qui signifie qu’elles n’avaient pas suffisamment de nourriture pour mener une vie saine et active, affirme l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.  Le nombre est en baisse par rapport au précédent rapport de 2010-12, qui faisait état de 868 millions de personnes affectées.


La grande majorité de ces personnes vit dans les régions en développement, tandis que 15,7 millions de personnes sous-alimentées vivent dans des pays industrialisés.


Conférences de presse


Les jeudi et vendredi prochains aura lieu au Siège de l’ONU une importante réunion sur les migrations et le développement.  Une conférence de presse aura lieu demain à 11 h 30 avant cette réunion.


Parmi les intervenants figurent le Vice-Secrétaire général de l’ONU, M. Jan Eliasson, et le Représentant spécial du Secrétaire général sur les migrations internationales et le développement, M. Peter Sutherland.


À 12 h 30, à la suite du Point de presse, se tiendra une conférence de presse animée par l’Ambassadeur Agshin Mehdiyev, Représentant permanent de l’Azerbaïdjan auprès de l’ONU et Président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre, qui présentera le programme de travail du Conseil.


L’Azerbaïdjan a remplacé l’Australie à la présidence tournante du Conseil de sécurité.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel