21/8/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 21 AOÛT 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Syrie


Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général se dit choqué d’entendre des informations selon lesquelles des armes chimiques auraient été utilisées, dans les banlieues de Damas.


M. Åke Sellström et son équipe sont actuellement en République arabe syrienne pour enquêter sur les allégations d’utilisation d’armes chimiques signalées par le Gouvernement de la Syrie à Khan al-Assal, ainsi que sur deux autres allégations communiquées par des États Membres.  Selon l’accord conclu à Damas en juillet, les deux parties discutent, en parallèle, d’autres allégations et des sites concernés. 


Le Président du Conseil de sécurité a convoqué des consultations officieuses cet après-midi à partir de 15 heures.


Déplacement du Secrétaire général


Le Secrétaire général a quitté New York en début d’après-midi pour se rendre en République de Corée.  Il devrait arriver à Seoul dans la soirée de jeudi.


Vendredi, il rencontrera la Présidente, Mme Park Geun-hye, ainsi que le Premier Ministre, le Président de l’Assemblée nationale et le Ministre des affaires étrangères.


Il s’entretiendra également, au cours de cette même journée, avec le corps diplomatique au sujet des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et participera aussi à une manifestation organisée par l’initiative Impact universitaire de l’ONU.


Comme il l’a annoncé lui-même lundi dernier lors de son entretien avec la presse, le Secrétaire général se rendra ensuite aux Pays-Bas et en Autriche.


Égypte


Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, qui est arrivé en Égypte hier, s’est entretenu avec le Ministre des affaires étrangères, M. Nabil Fahmy, et avec le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Nabil Elaraby.


Lors de sa rencontre avec la presse, aujourd’hui au Caire, M. Feltman a indiqué que ses discussions avec M. Elaraby ont porté sur les domaines de collaboration entre l’ONU et la Ligue des États arabes.  Les deux hommes ont aussi parlé des efforts en faveur d’une solution politique au conflit en Syrie, du processus de paix israélo-palestinien, du processus politique en cours au Yémen et du rôle que l’ONU y joue.


S’agissant de sa réunion avec le Ministre des affaires étrangères, M. Nabil Fahmy, M. Feltman a souligné qu’il était venu au Caire pour écouter.  Le Secrétaire général lui a demandé d’être à l’écoute des Égyptiens pour mieux comprendre la situation et la manière dont l’ONU peut apporter sa contribution.


RDC


La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a indiqué que les affrontements entre groupes armés continuent d’être une source d’insécurité dans l’est du pays.


La MONUSCO a précisé que des combattants de quatre groupes armés avaient échangé des tirs, lundi dernier, près de sa base de Pinga, dans la province du Nord-Kivu.  Trois bombes sont tombées près de la base. 


La MONUSCO a mis en œuvre son plan de contingence dans la zone et ses Casques bleus assurent la sécurité de 1 000 civils dans et aux alentours de la base.  La Mission a également renforcé ses patrouilles et déployé ses hélicoptères pour dissuader les groupes armés de se battre et protéger les civils.


Soudan du Sud


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué aujourd’hui que les agences et partenaires humanitaires de l’ONU recevront une nouvelle somme de 33 millions de dollars pour aider les communautés touchées par la crise au Soudan du Sud.


Ce financement du Fonds humanitaire commun pour le Soudan du Sud aidera les organisations humanitaires à fournir une aide essentielle, notamment de l’eau et des services d’assainissement, d’éducation, de santé, de nutrition, d’appui aux moyens de subsistance et de déminage.


Plus de quatre millions de personnes sont touchées par l’insécurité alimentaire au Soudan du Sud et plus de 70 000 personnes ont été déplacées depuis le début de l’année.  Le Soudan du Sud accueille actuellement 220 000 réfugiés, principalement du Soudan. 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel