23/7/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 23 JUILLET 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Conseil de sécurité


M. Robert Serry, Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, a fait ce matin un exposé de la situation au Conseil de sécurité, au cours duquel il a dit que le temps est un élément essentiel dans les efforts déployés en vue de rouvrir un dialogue sérieux entre les Israéliens et les Palestiniens.  Il a noté que le Secrétaire général a salué les intenses efforts diplomatiques du Secrétaire d’État des États-Unis, M. John Kerry, au cours des derniers mois et a noté que les deux parties devront faire des choix très difficiles au cours de la période à venir.


M. Serry a déclaré que l’effusion de sang en Syrie se poursuit sans interruption, et que les parties au conflit continuent de manquer à leur obligation de protéger les civils.  Il a ajouté que l’augmentation des menaces sectaires et les violences en Syrie et dans la région est profondément inquiétante.  La Syrie est de plus en plus en train de devenir un champ de bataille régional, sinon mondial, a déclaré M. Serry.  Il a dit qu’on devrait rappeler à tous les combattants en Syrie que les responsables de violations du droit international humanitaire seront tenus responsables de leurs actes. 


L’intégralité de l’exposé de M. Serry est disponible au Bureau du Porte-parole.


Déclaration du Secrétaire général sur le Myanmar


La déclaration suivante a été communiquée par le Porte-parole du Secrétaire général:


Le Secrétaire général se félicite de la libération, hier, de 73 prisonniers politiques au Myanmar.


Mali/Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique qu’il poursuit avec les autorités maliennes et les pays voisins les préparatifs de vote pour les réfugiés hors du pays.


Le HCR dit qu’il est important que les autorités maliennes rendent rapidement publiques les listes électorales et accélèrent la distribution des cartes électorales au Burkina Faso, au Niger et en Mauritanie.


Le rôle du HCR dans ces élections est d’aider les réfugiés à voter dans un environnement sûr.  Le HCR a également aidé à transporter du matériel lié aux élections, mais le transport des matériels sensibles, comme les cartes d’électeurs ou les bulletins de vote, est de la responsabilité des autorités électorales du Mali et des pays où les réfugiés ont trouvé asile.


Les autorités maliennes ont indiqué au HCR qu’elles envisagent des alternatives pour permettre aux réfugiés de voter en cas de nouveaux retards.


Réponses à des questions posées hier


Concernant le Mali, une question nous a été posée hier sur la distribution des cartes électorales dans le pays.  La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) joue un rôle dans la fourniture de l’assistance technique, du soutien logistique et de la sécurité dont a besoin le processus électoral dans la partie nord du pays où elle est déployée.  Mais la MINUSMA n’est pas impliquée dans l’organisation des élections.  La Délégation générale des élections du Mali est l’organe chargé de l’organisation du scrutin électoral.


La Délégation générale a déclaré à la Mission que 81% des bulletins de vote ont été à ce jour distribués aux électeurs.


Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo


La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) rapporte que les combats les plus intenses semblent avoir cessé aujourd’hui autour de Goma.  Hier, comme vous le savez, la Mission a signalé des affrontements intenses entre l’armée congolaise et le groupe armé M23 dans la zone Mutaho-Kibati.


Les soldats de la paix de la MONUSCO qui sont à Goma et dans ses environs restent en état d’alerte.


Soudan du Sud


Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une opération visant à apporter une aide alimentaire d’urgence à des dizaines de milliers de personnes qui ont fui vers les zones les plus difficiles à accéder pour échapper à la violence dans le comté de Pibor, dans l’État de Jonglei au Soudan du Sud.


Le Programme alimentaire mondial affirme avoir besoin de plus de vivres et davantage d’hélicoptères pour transporter l’aide d’urgence vers les zones qui sont inaccessibles en raison de la combinaison de l’insécurité et des routes impraticables à cause de fortes pluies.


Dans les zones du comté de Pibor, où la communauté humanitaire a eu accès, le PAM fournit cette semaine une aide alimentaire à travers les distributions à Dorein, Labdab et dans la ville de Pibor.


Les détails sur ce sujet sont disponibles dans un communiqué de presse.


Darfour


Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué que l’escalade qui s’est produite dans le conflit que connait le Darfour depuis une dizaine d’années a créé la plus grande vague de déplacements de population que la région ait connus ces dernières années et met à rude épreuve sa capacité à nourrir les familles vulnérables.


Le PAM indique que les nouvelles violences qui ont éclaté depuis le début de l’année ont poussé plus de 250 000 personnes à fuir leurs villages et à abandonner leurs moyens de subsistance.


Plus de détails sont disponibles sur ce sujet dans un communiqué de presse du PAM.


Iraq


Le Représentant spécial par intérim pour l’Iraq, M. Gyorgy Busztin, a condamné hier dans les termes les plus forts l’assassinat du Cheikh Abdallah Sami Al-Assi, une personnalité politique centrale et respectée de la province de Kirkouk.  Cheikh Al-Assi était le Chef du Bloc arabe au Conseil provincial de Kirkouk et le Vice-Président du Comité du Conseil de sécurité provincial.  Il avait travaillé avec la Mission de l’ONU en Iraq dans le cadre des discussions portant sur la voie à suivre pour la tenue des élections à Kirkouk.


Bourse de New York


Le Secrétaire général se rendra demain à la Bourse de New York et prononcera une allocution sur l’évolution du rôle des bourses dans la promotion de marchés durables de capitaux.  Il se joindra également au Président Directeur général du New York Stock Exchange Euronext, M. Duncan Niederauer, en sonnant la cloche de clôture des transactions boursières à 16 heures.


La cérémonie de la cloche de fermeture des transactions est ouverte aux médias.  Plus de détails sur l’agenda de la journée sont disponibles au Bureau du Porte-parole et sur ​​le site Internet de la Bourse de New York.


La raison pour laquelle le Secrétaire général visite la Bourse de New York est que le New York Stock Exchange Euronext devrait annoncer qu’il se joindra à l’Initiative des Nations Unies pour des marchés durables.  L’Initiative vise à explorer la façon dont les échanges boursiers peuvent améliorer la transparence des entreprises sur les questions sociale et environnementale et les questions de gouvernance d’entreprise.


Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture


L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a déclaré qu’elle déplore l’assassinat récent du journaliste Alberto López Bello, et a appelé à une enquête complète sur les circonstances de sa mort.


La Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a dit que des investigations de fond doivent être menées sur ce meurtre dans le cadre de l’effort pour endiguer la violence contre les médias au Mexique.  L’assassinat d’Alberto López porte à trois le nombre de journalistes assassinés au Mexique cette année.


Plus de détails sont disponibles sur ​​le site de l’UNESCO.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel