06/3/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 6MARS 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Conseil de sécurité


Un communiqué a été publié hier soir dans lequel le Secrétaire général a exprimé sa tristesse après le décès du Président du Venezuela, Hugo Rafael Chávez Frias


Ce matin, le Conseil de sécurité a observé une minute de silence à la mémoire du Président Chávez.


Il a ensuite adopté à l’unanimité une résolution prorogeant le mandat de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) jusqu’au 28 février 2014. 


Le Conseil s’est ensuite réuni sur la question de l’Iran et de la non-prolifération, ainsi que sur la Guinée-Bissau. 


Golan - Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement


La Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD) a signalé que, tôt dans la journée, environ 30 combattants armés ont arrêté et détenu un groupe d’environ 20 soldats de la paix à l’intérieur d’une zone de sécurité située à l’est de la Ligne bleue.


Les observateurs de l’ONU effectuaient une mission régulière d’approvisionnement et ont été arrêtés près du poste d’observation 58, qui le week-end dernier, avait subi des dommages et avait été évacué à la suite des intenses combats qui se sont déroulés dans la zone proche d’Al Jamlah.  La FNUOD a dépêché une équipe pour évaluer la situation et tenter de résoudre le problème.


Syrie


Le nombre de Syriens enregistrés en tant que réfugiés ou assistés a atteint un million de personnes, a annoncé aujourd’hui le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).


Le Haut-Commissaire pour les réfugiés, M. António Guterres, a déclaré qu’avec un million de personnes en fuite, des millions d’autres en situation de déplacés internes, et des milliers de personnes qui continuent de franchir la frontière chaque jour, la Syrie se trouve dans une spirale menant vers une catastrophe à grande échelle.  Il a dit que le HCR fait tout ce qu’il peut pour aider ces réfugiés, mais que la capacité de réaction humanitaire internationale est au bord de ses limites.


Le nombre de réfugiés syriens qui fuient leur pays a augmenté de façon spectaculaire depuis le début de l’année.  Plus de 400 000 personnes sont devenues des réfugiés depuis le 1er  janvier 2013, et environ la moitié de ces réfugiés sont des enfants, en grande majorité âgés de moins de 11 ans.


Eau et catastrophe


Le Secrétaire général a déclaré ce matin à la session thématique spéciale de l’Assemblée générale sur l’eau et les catastrophes, que les catastrophes liées à l’eau sont une caractéristique régulière de la vie sur notre planète en plein réchauffement. 


Notant que la session fait partie des actions lancées par les Nations Unies pour appuyer la promotion d’un développement durable, le Secrétaire général a déclaré que l’eau est un droit de l’homme et que nous devons travailler ensemble pour gérer cette ressource de base.


Il a ajouté que le programme de travail quinquennal qu’il a proposé consiste à soutenir les plans nationaux de réduction des risques, et a souligné l’importance des systèmes d’alerte précoce en cas de catastrophe, ainsi que celle des programmes d’éducation aux catastrophes et de la mise en place de structures résilientes.


Palestine


Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a présenté aujourd’hui une série de mesures concrètes qui pourraient être prises pour améliorer le traitement des enfants palestiniens qui sont en contact avec le système israélien de détention militaire.


Dans un document d’information, l’UNICEF a recommandé des mesures pour que les enfants palestiniens en situation de détention dans des structures militaires israéliennes soient traités en conformité avec la Convention relative aux droits de l’enfant et d’autres normes internationales.  Le document indique qu’une tendance aux mauvais traitements lors de l’arrestation, du transfert et de l’interrogatoire des enfants palestiniens se dégage des études qui ont été menées.


L’UNICEF continuera sa collaboration avec les autorités militaires israéliennes pour améliorer les mesures de protection qui promeuvent le respect des droits et du bien-être des enfants palestiniens dans les prisons militaires.


République démocratique du Congo


La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) rapporte qu’hier, mardi 5 mars, les Forces armées congolaises ont repris le contrôle de la ville de Kitchanga, située dans le Nord-Kivu.  Kitchanga a été occupée par le groupe armé APCLS ces derniers jours.  Les combats ont cessé, mais la situation reste tendue, ajoute la MONUSCO.


Les Casques bleus de la MONUSCO ont entrepris des patrouilles à travers la ville pour y rétablir le calme et protéger les civils.  Environ 5 000 personnes, dont des habitants et des personnes déplacées, se sont réfugiées autour de la base de la mission à Kitchanga.


Soudan


Le Représentant résident des Nations Unies et Coordonnateur humanitaire au Soudan a salué aujourd’hui des signes de progrès à la suite des rencontres de réconciliation entre deux tribus dans le nord du Darfour.


Suite à ces discussions, qui ont été négociées par les autorités soudanaises, les routes menant à la ville d’El Sireaf ont été rouvertes pour la première fois depuis le mois dernier, ce qui permet aux produits alimentaires et autres fournitures de première nécessité d’atteindre la zone.


M. Ali Al-Za’tari a dit que la poursuite des combats doit être évitée et la réconciliation promue entre les deux tribus.


Le nombre de personnes déplacées et affectées par les affrontements qui ont eu lieu entre les membres des deux tribus était estimé à plus 100 000 au début de janvier.


Libye


La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a exprimé aujourd’hui son inquiétude face à l’escalade des demandes des manifestants qui tentent de contraindre le Congrès national d’agir sur les questions inscrites à son ordre du jour.


La Mission de l’ONU souligne que si la protestation pacifique est un droit fondamental, il est de la plus haute importance que les organes démocratiquement élus et des institutions légitimes de l’État soient en mesure de s’acquitter des fonctions qu’elles remplissent au service des populations dans un environnement propice et que l’intégrité de leurs décisions soit préservée.


La Mission de l’ONU encourage fortement les dirigeants politiques et communautaires de la Libye, ainsi que les militants de la société civile et tous les Libyens, à s’assurer que la transition en cours se fonde sur le respect de la loi, des principes démocratiques et du dialogue politique pacifique.  


ONU-Femmes


Comme annoncé hier, le Secrétaire général participera cet après-midi à la cinquième édition de la manifestation « Annual Women’s Empowerment Principles Event », dont l’organisation est coparrainée par le Pacte mondial de l’ONU et l’Entité ONU-Femmes, à New York.


Dans son allocution, le Secrétaire général devrait demander aux dirigeants d’entreprises d’aider les Nations Unies à engager davantage d’entreprises et d’autres parties prenantes à adhérer aux Principes, lancés il y a trois ans.


Le Secrétaire général leur demandera de mettre l’accent sur l’importance de l’égalité des sexes en tant que moteur de croissance et de progrès et d’aider les Nations Unies dans l’accomplissement de la tâche urgente que représente l’amélioration de la santé maternelle et infantile.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel