30/1/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 30 JANVIER 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Invitée du Point de presse


Mme Ann-Marie Orler, Conseillère pour les questions de police de l’Organisation des Nations Unies, était aujourd’hui l’invitée du Point de presse.  Elle a fait le point sur le travail et les accomplissements de la Division de la police de l’ONU.  C’était sa dernière intervention en sa capacité de Conseillère pour les questions de police.


Visite du Secrétaire général au Koweït


Le Secrétaire général est à Koweït City où il a convoqué la Conférence pour les annonces de contribution pour la Syrie.  Il a signalé aux dirigeants réunis à Koweït City que la situation en Syrie est catastrophique et qu’elle s’aggrave de jour en jour.  Au moins 60 000 personnes ont trouvé la mort et quatre millions de personnes sont dans une situation où elles ont immédiatement besoin d’aide.  M. Ban a exhorté les parties en Syrie à « mettre fin à la violence, au nom de l’humanité ».


Au cours de la Conférence, les États Membres de l’ONU et les partenaires internationaux se sont engagés à verser 1,5 milliard de dollars, au cours des six prochains mois, pour appuyer le Plan d’intervention humanitaire en Syrie et le Plan d’intervention pour les réfugiés.  Le Secrétaire général a indiqué que grâce à ces contributions, les agences humanitaires et les organisations avec lesquelles elles travaillent en partenariat pourront atteindre davantage de personnes, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la Syrie, et leur fournir une aide et une assistance d’urgence.


En marge de la Conférence, le Secrétaire général s’est entretenu avec le Roi Abdullah II de Jordanie, le Président du Liban, M. Michel Sleiman, et le Prince héritier du Bahreïn, Salman ben Hamad Al-Khalifa, entre autres.


Le Secrétaire général sera de retour à New York demain dans l’après-midi.


Conseil de sécurité


Le Vice-Secrétaire général de l’ONU, M. Jan Eliasson, est intervenu aujourd’hui au cours d’une réunion du Conseil de sécurité sur l’état de droit, pour faire part des différentes mesures qui ont été prises pour améliorer le travail de l’ONU dans ce domaine.


Il a indiqué qu’au niveau des opérations de terrain, le Secrétaire général a renforcé le leadership de l’ONU pour rendre les représentants de l’Organisation responsables et redevables dans la conduite et la mise en œuvre des stratégies de l’ONU visant l’établissement et le renforcement de l’état de droit, ainsi que dans les réponses à apporter aux défis locaux et dans la coordination de l’appui qu’apporte le système de l’ONU aux pays en matière d’état de droit.


Au Siège, le Secrétaire général a désigné le Département des opérations de maintien de la paix et le Programme des Nations Unies pour le développement comme « Point focal conjoint » chargé des questions liées à la police et à la justice, ainsi qu’aux arrestations et à l’application des peines dans les situations de crise et postconflit.  L’objectif est de connecter toutes les entités pertinentes de l’ONU afin de mieux coordonner l’appui apporté aux opérations et aux programmes en cours sur le terrain.


Le Vice-Secrétaire général a précisé que l’ONU envisage, en fin d’année, d’évaluer l’impact de ces dispositifs institutionnels.


Somalie


Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, s’est rendu aujourd’hui à Mogadiscio, la capitale somalienne, où il s’est entretenu avec de hauts fonctionnaires somaliens, notamment le Premier Ministre, M. Abdi Farah Shirdon, et le Président du Parlement somalien, M. Mohamed Osman Jawari.  Le Secrétaire général adjoint a également rencontré plusieurs membres de l’équipe de pays de l’ONU et du personnel de l’ONU en poste à Mogadiscio.


La visite de M. Feltman fait suite à l’annonce faite par le Secrétaire général, lors du Sommet de l’Union africaine qui vient de se dérouler à Addis-Abeba, qu’il proposerait au Conseil de sécurité la création d’une nouvelle présence onusienne de maintien de la paix en Somalie, et ce dans le cadre des efforts destinés à renforcer le partenariat ONU-Union africaine sur le terrain.


« La Somalie est en train d’effectuer une transformation profonde.  Les Nations Unies continueront de l’appuyer par tous les moyens possibles en ce moment critique », a souligné M. Feltman.


Mali


Mme Irina Bokova, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a annoncé aujourd’hui que l’UNESCO fera tout son possible pour reconstruire et protéger l’héritage culturel extraordinaire du Mali.  Elle a appelé tous les partenaires de l’UNESCO à appuyer cet effort en prenant en compte son aspect urgent.


Mme Bokova a indiqué qu’elle était profondément bouleversée par la destruction injustifiée de l’héritage du Mali dont le monde a été témoin ces derniers mois.  L’UNESCO, a-t-elle assuré, n’épargnera aucun effort pour travailler avec la population du Mali pour rétablir ce qui lui appartient de droit et l’aidera à reconstruire les mausolées de Tombouctou et la tombe de l’Askia à Gao.


République démocratique du Congo


Une question a été posée hier au sujet d’un document attribué à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), document qui confirmerait l’existence d’une coopération entre les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).


La MONUSCO indique que ce document est un faux et qu’il ne fait aucun doute que l’objectif visé par ses auteurs est de discréditer les Forces armées congolaises.  La MONUSCO dénonce fermement cette tentative de désinformation de la population.


Véhicules aériens sans pilote


Une question a été précédemment posée au sujet du récent processus d’achat concernant des véhicules aériens sans pilote (drones).


Le Porte-parole adjoint a indiqué que le 25 janvier 2013, la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a lancé le processus d’acquisition de véhicules aériens sans pilote en lançant un appel d’offres qui appelle les fournisseurs intéressés à formuler leur offre.


Une demande d’expression d’intérêt a été formulée en ce sens au mois de novembre 2012.  C’est une pratique courante de la Division des achats, qui lui permet d’élargir sa base de données de fournisseurs d’équipements spécifiques.  Lorsqu’un besoin d’équipement spécialisé voit le jour, cette pratique permet à la Division des achats de formuler un appel à manifestation d’intérêt auprès du plus grand nombre de fournisseurs possibles.


Rencontre avec la presse


Il était prévu que M. Matthew Nimetz, l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour les pourparlers qui se poursuivent entre la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine, s’adresse aux représentants des médias, au podium de presse situé à la sortie du Conseil de sécurité.  M. Nimetz devait parler à la presse après la réunion, qu’il a eue ici au Siège, avec les représentants des deux parties.


Conférence de presse prévue demain


Demain, à 12 h 30, dans l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, M. Masood Khan, Représentant permanent du Pakistan et Président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier, donnera une conférence de presse.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel