11/1/2013
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 11 JANVIER 2013


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes


Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, a rencontré aujourd’hui à Genève, en Suisse, le Secrétaire d’État adjoint américain et le Vice-Ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie.


Il a déclaré qu’au cours de leurs entretiens, ils ont souligné la nécessité de mettre rapidement fin à l’effusion de sang, aux destructions et à toutes formes de violence en Syrie.


Il a ajouté qu’ils ont aussi souligné la nécessité de trouver une solution politique sur la base du Communiqué de Genève du 30 juin dernier.


M. Brahimi a indiqué qu’il continuerait à engager les pourparlers avec toutes les parties syriennes ainsi qu’avec les autres parties prenantes régionales et internationales, et qu’il prévoit d’informer le Conseil de sécurité à la fin du mois de janvier.


Réfugiés syriens


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré, vendredi, que l’hiver rigoureux qui sévit en Syrie et dans la région s’est ajouté aux difficultés auxquelles sont confrontés les centaines de milliers de réfugiés et d’autres personnes déracinées.  Parallèlement, le nombre de personnes fuyant la Syrie vers les pays voisins ne cesse d’augmenter.  Au 10 janvier, on estimait à plus de 600 000 le nombre de personnes enregistrées comme réfugiées ou ayant reçu une assistance.


En Jordanie, la première semaine de l’année a vu une forte augmentation des nouveaux arrivants avec une moyenne de plus de 1 100 Syriens ayant traversé chaque jour la frontière.  Pour les personnes arrivées à la frontière, le HCR a réussi à envoyer hier 1 000 couvertures et 500 matelas ainsi que des vêtements de première nécessité.  Le Programme alimentaire mondial (PAM) a fourni 3 000 repas.


Au camp de réfugiés de Za’atri, touché en début de semaine par les inondations causées par les plus violentes conditions météorologiques observées en Jordanie depuis 20 ans, le HCR a réussi à faire acheminer jeudi plusieurs camions de gravier pour élever le niveau du sol et améliorer le drainage.


Le HCR distribue également cinq couvertures par personne pour les nouveaux arrivants à Za’atri, en plus des vêtements d’hiver.  Ceux dont les biens ont été endommagés par les inondations reçoivent des couvertures et des matelas.


Au Liban, le HCR a aussi augmenté la distribution de couvertures chaudes, de radiateurs, de bons de carburant, de vêtements d’hiver et de bâches en plastique.  Quelque 6 700 familles ont bénéficié de travaux pour isoler leur maison contre les intempéries, et une aide à la rénovation a été fournie à 5 300 autres familles.


Le HCR ajoute que tous les camps en Turquie ont été affectés par les sévères conditions hivernales et que les autorités ont effectué un travail important dans la préparation des camps contre ces conditions hivernales.  Par ailleurs, le HCR a fourni des tentes familiales pour 83 500 personnes, des couvertures et des ustensiles de cuisine pour plus de 100 000 personnes.


Syrie- Programme alimentaire mondial (PAM)


La Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Mme Ertharin Cousin, sera en Turquie du 13 au 15 janvier pour évaluer l’opération d’assistance alimentaire du PAM pour les réfugiés syriens et pour s’entretenir avec les représentants du Gouvernement à Ankara et Istanbul.


Mali


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, sera à Bamako, la capitale malienne, au début de la semaine prochaine, dans le cadre des efforts visant à accélérer la mise en œuvre de la résolution 2085 (2010) du Conseil de sécurité, y compris les consultations sur le plan politique, qui demeurent essentielles pour résoudre la crise au Mali.


M. Djinnit se rendra également dans les capitales des autres pays de la sous-région.


Comme vous avez pu le constater, dans une déclaration faite à la presse hier soir, les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde préoccupation concernant les mouvements militaires et les attaques de groupes terroristes et extrémistes dans le nord du Mali, en particulier la prise de la ville de Konna, près de Mopti.


Les membres du Conseil ont appelé à un déploiement rapide de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA).


Ils ont également préconisé la publication immédiate d’une feuille de route politique convenue, prévoyant notamment la tenue de négociations sérieuses avec les Maliens non extrémistes dans le nord et qui lance un appel pressant pour le plein rétablissement de la gouvernance démocratique.



Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a entendu, ce matin, un exposé de la Représentante spéciale du Secrétaire général, Mme Margaret Vogt, sur la situation en République centrafricaine.


S’adressant aux membres du Conseil par vidéoconférence depuis Libreville, au Gabon, elle a noté les avancées des factions rebelles depuis décembre dernier dans le pays et les efforts des pays africains et d’autres forces pour protéger ces derniers jours Bangui, la capitale centrafricaine. 


Elle a aussi évoqué les efforts diplomatiques menés par la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC) qui ont commencé récemment à Libreville, au Gabon, où une équipe des Nations Unies a apporté son assistance.


Mme Vogt a indiqué que trois accords ont été signés, aujourd’hui, par les parties à Libreville: une déclaration de principes pour résoudre la crise politique et sécuritaire, un accord de cessez-le-feu, et un accord politique.


En vertu de ces accords, le Président Bozizé reste au pouvoir, un premier ministre issu de l’opposition serait nommé et des élections législatives devraient être organisées dans les douze prochains mois.


La Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Mme Zainab Hawa Bangura, a également fait un exposé devant le Conseil de sécurité.


République centrafricaine


Toujours en République centrafricaine, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd’hui qu’il a besoin d’accéder immédiatement et inconditionnellement à des dizaines de milliers de réfugiés et de civils déplacés par les récents combats dans le nord et l’est du pays.


Le HCR estime que ces civils sont confrontés à des conditions de vie désastreuses et qu’ils ont un besoin urgent d’une aide susceptible de sauver des vies humaines.


La République centrafricaine accueille quelque 17 000 réfugiés et 2 500 demandeurs d’asile.  Le HCR appelle toutes les parties à respecter les droits fondamentaux de tous les civils et à permettre l’accès humanitaire.  Le HCR se dit particulièrement préoccupé du sort des quelque 2 000 réfugiés soudanais dans le camp de Bambari, dans le centre du pays -une zone sous le contrôle des rebelles-, et tente de rétablir le contact avec cette population de réfugiés.


Le HCR a déclaré que le pillage de plusieurs entrepôts du Programme alimentaire mondial (PAM) pourrait causer de sérieux retards dans la distribution des vivres aux réfugiés.  Ces organismes des Nations Unies sont à la recherche d’une solution rapide pour la reprise de l’aide alimentaire.



Arabie saoudite - Sri-Lanka  


Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a exprimé aujourd’hui sa profonde consternation à propos de l’exécution mercredi d’une jeune femme sri-lankaise en Arabie saoudite.


Le Haut-Commissariat a déclaré qu’il est profondément troublé par les informations concernant des irrégularités sur sa détention et son procès.


Haïti


      Samedi marque le troisième anniversaire du tremblement de terre de 2010 an Haïti.  Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, qui se trouve à Port-au-Prince, participera à une cérémonie au siège de la Mission en début d’après-midi.  Il prononcera un discours au nom du Secrétaire général.


Secrétaire général - Nomination


Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de Kevin Kennedy, des États-Unis, au poste de Chef par intérim du Département de la sûreté et de la sécurité. 


Il remplacera M. Gregory Starr qui a annoncé son intention de quitter sa fonction de Chef du Département de la sûreté et de la sécurité pour des raisons personnelles et familiales.


Banque mondiale


Le Vice-Secrétaire général a visité aujourd’hui la Banque mondiale à Washington D.C., où il a rencontré ce matin le Président de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim, avec qui il a discuté de la possibilité de revitaliser les relations et la coopération entre les Nations Unies et la Banque mondiale.


Ils ont discuté de l’engagement pris par les deux institutions pour stimuler les efforts conjoints pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et pour jeter les bases du processus de l’après-2015, et déterminer les moyens de travailler de concert pour accélérer les progrès en matière d’assainissement qui est resté la traîne.


La semaine à venir aux Nations Unies


Samedi 12 janvier


À 11 heures, à la Park East Synagogue, service commémoratif à l’occasion de la Journée internationale consacrée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.


Dimanche 13 janvier


Aucun évènement majeur n’est prévu aujourd’hui.



Lundi 14 janvier


À 15 heures, dans la salle de conférence 4 du bâtiment de la pelouse nord, présentation aux États Membres et aux observateurs permanents d’un exposé sur les consultations du Groupe des Nations Unies pour le développement relatives à l’Agenda pour le développement post-2015.  Cet évènement est organisé conjointement par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme (ONU-Femmes).


À Genève, et jusqu’au 18 janvier, sixième session du Groupe de travail sur la discrimination à l’encontre des femmes dans le droit et la pratique.


À Genève, et jusqu’au 1er février, soixante-deuxième session du Comité des droits de l’enfant.


Mardi 15 janvier


Dans la matinée, débat public du Conseil de sécurité sur l’approche globale en matière de lutte contre le terrorisme.


À Genève, conférence de presse à l’occasion du lancement du second rapport sur les maladies tropicales négligées, qui est publié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avec la participation du Directeur général adjoint de l’OMS, le docteur Hiroki Nakatani.


Mercredi 16 janvier


Dans la matinée, réunion des pays contributeurs de troupes à la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP).


À 11 heures, dans la salle de conférence 5 du Bâtiment de la pelouse nord, présentation aux États Membres et aux observateurs permanents d’un exposé sur les activités du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme et du Bureau de l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme.


À Genève, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Mme Ertharin Cousin, de retour de sa visite le long de la frontière turque, fera le point sur la situation des réfugiés syriens en Turquie.


À Genève, conférence de presse pour marquer le lancement du rapport 2013 sur la situation et les perspectives économiques mondiales qui est publié par le Département des affaires économiques et sociales (sous embargo jusqu’au 17 janvier 2013, 18 heures, heure de Genève).  Parmi les intervenants, il y aura M. Alfredo Calcagno, Directeur de la Branche des politiques macroéconomiques et de développement de la Division des stratégies de mondialisation et de développement de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), et M. Robert C. Shelburne, économiste hors classe de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE).



Jeudi 17 janvier


Dans la matinée, consultations du Conseil de sécurité sur Chypre.  Les membres du Conseil de sécurité entendront ensuite, dans l’après-midi, un exposé sur l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), suivi de consultations sur le même thème.


Vendredi 18 janvier


Aucun évènement majeur n’est prévu aujourd’hui.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel