4/12/2013
Secrétaire général
SG/T/2934

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU PÉROU ET AU PANAMA, LES 2 ET 3 DÉCEMBRE 2013


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon, et son épouse, Mme Ban Soon-taek, sont arrivés à Lima, au Pérou, lundi 2 décembre dans la matinée.


Le Secrétaire général a parlé à l’ouverture de la quinzième Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI).  


Il a fait remarquer que les États Membres étaient réunis pour adopter la seconde Déclaration de Lima, près de 40 ans après l’adoption de la première Déclaration.  Ce nouveau document-cadre, a-t-il dit, devrait servir de base au travail de l’ONUDI pour les prochaines décennies.  Le Secrétaire général a souligné le rôle important de l’industrie et du secteur privé pour mener la famille humaine sur une voie plus sûre, prospère et durable.  (Voir communiqué de presse SG/SM/15509)


Le Secrétaire général a rencontré ensuite le Président du Pérou, M. Ollanta Humala Tasso.


Lors d’une conférence de presse avec M. Humala et le Directeur général de l’ONUDI, M. Li Yong, M. Ban a indiqué qu’il avait évoqué avec le Président les contributions importantes du Pérou aux Nations Unies, y compris en matière de maintien de la paix, de désarmement, de changements climatiques et de développement durable.


Le Secrétaire général a également souligné le rôle crucial du Pérou, en tant que pays hôte de la vingtième Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.


Après un déjeuner organisé par M. Humala, le Secrétaire général a participé à la cérémonie d’adoption de la Déclaration de Lima, qu’il a qualifiée d’« étape encourageante » qui « montre plus fermement au monde la direction d’un développement inclusif et durable ».  (Voir communiqué de presse SG/SM/15513)


M. Ban a rencontré ensuite le Ministre fédéral de la coopération et du développement économique de l’Allemagne, M. Dirk Niebel.


Il a participé à une réunion avec le personnel des Nations Unies au Pérou, puis visité le Musée Larco qui expose 3 000 ans d’histoire précolombienne.


Le Secrétaire général a été invité à un dîner organisé par le Président du Pérou.


Le lendemain, mardi 3 décembre, le Secrétaire général a été interviewé par le quotidien péruvien « La Republica ».


Il a visité un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans le quartier de « El Agustino » à Lima, situé près d’une grande rivière et menacé par les effets des changements climatiques, comme les inondations, l’érosion du sol et les glissements de terrain.


Le projet du PNUD a pour objectif de restaurer des terres dégradées et de renforcer leur résistance aux changements climatiques en plantant des arbres Tara, une espèce endogène.


Accompagné du Ministre de l’environnement du Pérou, M. Manuel Pulgar-Vidal, le Secrétaire général a planté un arbre Tara, avant de s’adresser à la presse.


M. Ban a noté que ce projet représentait un bon exemple de la façon dont les communautés pouvaient contribuer aux changements climatiques.  À cet égard, il a loué la passion, la créativité et l’ingéniosité des femmes de ces communautés.


Avant de quitter le Pérou, M. Ban a rencontré l’ancien Secrétaire général de l’ONU, M. Javier Perez de Cuellar.


Le Secrétaire général a ensuite fait une escale au Panama, où il s’est entretenu avec le Ministre des affaires étrangères, M. Fernando Núñez Fábrega.  Ils ont parlé du développement économique du Panama, des implications de l’expansion du Canal de Panama, et de diverses questions de sécurité inscrites à l’ordre du jour des Nations Unies.


Le Secrétaire général et son épouse sont rentrés à New York tard dans la soirée du 3 décembre.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel