8/11/2013
Secrétaire général
SG/T/2926

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU MALI DU 4 AU 6 NOVEMBRE 2013


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Bamako, au Mali, dans la soirée du lundi 4 novembre 2013.  La veille, à Paris, il s’était entretenu avec son prédécesseur, M. Kofi Annan.


À Bamako, le Secrétaire général a rencontré des responsables politiques maliens, ainsi que la presse, à qui il a expliqué les raisons de sa visite de quatre jours dans la région du Sahel, qu’il a effectuée avec le Président de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim; le Commissaire européen au développement, M. Andris Piebalgs; le Président de la Commission de l’Union africaine, M. Nkosazana Dlamini Zuma; et le Président de la Banque africaine de développement, M. Donald Kaberuka.


Mardi 5 novembre, le Secrétaire général et les personnalités qui l’accompagnaient ont été reçus par le Président malien, M. Ibrahim Boubacar Keïta.  Ils ont ensuite assisté à la séance d’ouverture d’une réunion ministérielle régionale sur la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel. 


Dans ses remarques, M. Ban Ki-moon a rappelé que la Stratégie avait été approuvée par le Conseil de sécurité et que les priorités du plan pour la région étaient le renforcement de la gouvernance, de la sécurité et de la résilience. 


« La visite conjointe de nos cinq institutions est un symbole de notre engagement.  Nous sommes là pour exprimer notre solidarité avec des mots et la démontrer grâce à des actes.  Je suis heureux que notre visite ait déjà mobilisé plus de 8 milliards de dollars d’investissements nouveaux dans le développement.  Je salue la Banque mondiale et l’Union européenne pour les engagements combinés qu’elles ont annoncés hier.  C’est exactement ce que nous voulons et nous sommes prêts à travailler avec vous tous dans la région  », a-t-il dit. 


À l’issue de la séance d’ouverture de la réunion, le Secrétaire général s’est envolé pour Tombouctou avec le Président de la Banque mondiale et le Commissaire européen au développement.  Il a notamment visité la mosquée Djingareyber


Le Secrétaire général s’est ensuite rendu à l’Institutdes hautes études et de recherches islamiques «  Ahmed Baba  », où il a eu accès à des manuscrits endommagés pendant que la ville était aux mains des islamistes. 


À l’Institut, M. Ban a rencontré des dirigeants communautaires, religieux et de la société civile.  Il leur a assurés que les Nations Unies et la communauté internationale étaient aux côtés du peuple de Tombouctou et du Mali


Avant de retourner à Bamako, le Secrétaire général a eu un déjeuner de travail avec le Premier Ministre malien et d’autres membres du Gouvernement.  De retour à Bamako, il a donné une conférence de presse conjointe avec le Président de la Commission de l’Union africaine, le Président de la Banque mondiale et le Commissaire européen au développement.


M. Ban a également rencontré le personnel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) dans leurs locaux, avant de dîner au palais présidentiel.  


Tôt mercredi matin, le Secrétaire général a quitté Bamako pour Niamey, le Niger étant la deuxième étape de sa visite au Sahel.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel