30/01/2013
Secrétaire général
SG/T/2882

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN CALIFORNIE DU NORD, DU 17 AU 20 JANVIER 2013


Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, accompagné de son épouse, Mme Ban Soon-taek, est arrivé à San Francisco jeudi, le 17 janvier, dans la matinée.


Dans l’après-midi, le Secrétaire général a prononcé un discours à la Stanford University sur « Les Nations Unies et un monde en transition ».  Parmi les thèmes abordés, il a évoqué les défis auxquels fait face la planète en matière de développement durable.  Il a souligné qu’au cours des 20 prochaines années, la planète aura besoin d’au moins 50% de nourriture, 45% d’énergie et 30% d’eau potable supplémentaires.  Il a également parlé de la crise qui sévit en Syrie et des efforts humanitaires que l’ONU y déploie.  (Voir le communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14769)


Après son intervention, le Secrétaire général a participé à un dîner de travail avec les dirigeants de l’Université Stanford et des dignitaires locaux, notamment l’ancienne Secrétaire d’État des États-Unis, Mme Condoleezza Rice, et l’ancien Secrétaire à la défense, M. William Perry.


Vendredi, M. Ban Ki-moon s’est rendu à Monterey, en Californie, où il s’est entretenu avec le Président de l’Institut d’études internationales de Monterey, M. Sunder Ramaswamy, et avec le Professeur Bill Potter.


Il a ensuite prononcé un discours sur le thème « Faire avancer l’agenda en matière de désarmement et de non-prolifération: Chercher la paix dans un monde surarmé ».


Dans son allocution, le Secrétaire général a lancé un appel à accomplir de plus grands progrès en matière de désarmement nucléaire.  Le Secrétaire général a aussi encouragé les États dotés de l’arme nucléaire à proposer une série de mesures audacieuses destinées à promouvoir la transparence en ce qui concerne leur arsenal nucléaire.  Il a souligné que nous devons intensifier les efforts pour assurer l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires.  Il a déclaré qu’il n’est pas acceptable que l’impasse dans laquelle se trouve la Conférence du désarmement dure une année de plus.  (Voir le communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14772)


Après son allocution, le Secrétaire général s’est entretenu avec les membres du Conseil d’administration de la branche de Monterey de l’Association pour les Nations Unies (UNA).  Il a ensuite participé, dans la soirée, à un dîner organisé par le Président Sunder Ramaswamy à Pebble Beach.


Le Secrétaire général et son épouse ont regagné New York au cours du week-end.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel