28/12/2013
Secrétaire général
SG/SM/15564
CD/3474

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SOULIGNE QU’EN DÉPIT DU RETARD ANNONCÉ POUR LE TRANSPORT D’AGENTS CHIMIQUES DEPUIS LA SYRIE,

LA MISSION CONJOINTE OIAC-ONU EFFECTUE DES PROGRÈS CONSTANTS


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


La Coordonnatrice spéciale de la Mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l’ONU a annoncé, aujourd’hui, qu’en raison de difficultés techniques, le transport du premier lot d’agents chimiques depuis la République arabe syrienne sera un peu retardé.  Ces agents chimiques devaient être retirés d’ici au 31 décembre.


Le Secrétaire général souligne que les efforts internationaux déployés pour éliminer le programme d’armement chimique de la République arabe syrienne continuent de faire des progrès effectifs, comme en témoignent les avancées constantes qui ont été réalisées pour respecter les échéances au cours de ces trois derniers mois.


En dépit de ce retard, la Mission conjointe continue de travailler en étroite coopération et de manière intensive avec le Gouvernement de la République arabe syrienne et les États parties qui appuient ces efforts afin de lancer, dès que possible, le début des opérations de retrait et de transport de manière sûre et en toute sécurité.


Le Secrétaire général félicite la Coordonnatrice spéciale et son équipe pour le travail remarquable qu’elles effectuent dans des conditions difficiles.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel