27/12/2013
Secrétaire général
SG/SM/15562

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

M. BAN KI-MOON CONDAMNE FERMEMENT L’ATTENTAT À LA VOITURE PIÉGÉE À BEYROUTH, QUI A COÛTÉ LA VIE

À L’ANCIEN MINISTRE MOHAMED CHATAH ET CINQ AUTRES PERSONNES


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus fermes l’attentat à la voiture piégée qui a causé, aujourd’hui à Beyrouth, au Liban, la mort d’au moins six personnes dont l’ancien Ministre Mohamed Chatah, et blessé de nombreuses autres.  Il transmet ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt et complet rétablissement aux blessés. 


Le Secrétaire général note que Mohamed Chatah, en tant que Ministre des finances dans le gouvernement du Premier Ministre Saad Hariri, et en tant que Conseiller en politique étrangère du Premier Ministre Fouad Siniora, avait été une voix infatigable pour la tolérance, la diversité et la modération.  Sa mort, estime le Secrétaire général, est une perte énorme pour le Liban et un rappel de la nécessité de mettre fin à l’impunité.


Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les actes récurrents de terrorisme au Liban, ce qui pose une grave menace pour la stabilité du pays et la cohésion nationale.  Il salue les efforts déployés par les autorités libanaises et les forces de sécurité pour faire face aux défis de la sécurité et protéger le pays contre les répercussions de la crise en Syrie.  Il demande instamment à toutes les parties libanaises de faire preuve de retenue en ce moment et de soutenir les institutions de l’État, et en particulier les forces de sécurité qui font tout pour prévenir d’autres actes de terrorisme.


Le Secrétaire général souligne la nécessité pour les auteurs de ce crime d’être traduits en justice.  Il réaffirme la détermination de la communauté internationale à soutenir la sécurité et la stabilité du Liban.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel